Fondation Gérard-Darmon – Le «Burger Quiz» ne lâche plus le Luxembourg

Publié

Fondation Gérard-DarmonLe «Burger Quiz» ne lâche plus le Luxembourg

LUXEMBOURG/PARIS - Le jeu culte de «TMC» a rendu un vibrant hommage à l'acteur Gérard Darmon. Une vraie fausse fondation à son nom a même été localisée à... Luxembourg.

Après les fameuses céréales du Luxembourg, cette fois c'est le système fiscal luxembourgeois qui est pointé du doigt par le Burger Quiz. Dans son édition de mercredi soir, le légendaire jeu présenté par Alain Chabat a rendu un vibrant hommage à Gérard Darmon, acteur souvent candidat au jeu. Un gros délire puisqu'aux dernières nouvelles, Darmon, alias le commissaire Bialès dans «La Cité de la Peur», le film de Les Nuls, va très bien.

Lors de cette demi-heure d'hommage délirant à l'acteur non-mort, Alain Chabat a présenté la FGD, la Fondation Gérard-Darmon, qui a «pour but de prolonger l'œuvre» de l'artiste. Celle-ci se propose de recueillir des dons, avec la possibilité de «donner tout votre argent». Et cette vraie-fausse fondation, devinez où elle est installée? Au Luxembourg, bien sûr!

À la Banque de Luxembourg!

Le site Internet de la FGD donne le 14, boulevard Royal, à Luxembourg-Ville, comme adresse. Et explique même les raisons de cette délocalisation hors de France, en taclant au passage un peu le Grand-Duché. «Grâce à son système fiscal avantageux, le Luxembourg permet d'utiliser vos dons de manière optimale». Comme quoi, cette réputation à la vie dure. Mais la Fondation enchaîne. «En revanche, le système de santé luxembourgeois est moins performant et plus onéreux et se faire soigner en France reste toujours plus intéressant. Ça n'a pas de rapport avec la Fondation, mais on vous le dit juste. Donc, donnez».

Et, vérification faite, le 14 boulevard Royal n'est autre que l'adresse de... la Banque de Luxembourg. Peut-être que celle-ci a accepté d'héberger la Fondation au nom du prestigieux acteur? La Banque de Luxembourg a pris soin de contacter L'essentiel pour répondre, avec humour également, qu'elle n'avait «rien à voir avec ça».

Gérard Darmon, un artiste accompli

(jw/L'essentiel)

Ton opinion