Festival au Luxembourg – «Le but est d'apprendre à se connaître»
Publié

Festival au Luxembourg«Le but est d'apprendre à se connaître»

DIFFERDANGE- La diversité culturelle de Differdange, comptant 113 nationalités, est à l’honneur ce samedi et dimanche au centre-ville, grâce au festival Multikulti.

«Je veux goûter un maximum de spécialités culinaires. Je viens de commencer par un «pastel» au thon (NDLR: beignet) cap-verdien. C’est juste délicieux! Ensuite je vais tenter un plat cubain», s’enthousiasme André, 34 ans, lors du festival des cultures «Multikulti». Tout comme André, de nombreux visiteurs sont embarqués dans un véritable tour du monde des cultures, sur la place du Marché à Differdange. En plus des découvertes gustatives, les participants ont aussi assisté à des performances et des concerts.

«J’adore le folklore portugais!», commente Annette, 43 ans, en voyant le groupe de «rancho» (danse traditionnelle portugaise), s’emparer de la scène. «Je ne suis jamais allée au Portugal. Mais là, c’est comme si j’y étais», poursuit-elle, son smartphone braqué sur les danseuses aux vêtements traditionnels.

«Des personnes de toutes les origines»

Plus loin, dans la rue piétonne, la petite Clara, 8 ans, attend patiemment son tour près de l’atelier culinaire. «Je me réjouis d’apprendre des recettes différentes», dit-elle, concentrée sur les gestes de ses jeunes camarades. D’autres ont préféré tenter les ateliers de peinture et de jeux.

«À Differdange, il y a des personnes de toutes origines. Au quotidien, on ose moins aller les uns vers les autres. Ici, le but est d’apprendre à se connaître», commente Filipe, 24 ans, un habitué de l’événement.

(Ana Martins/L'essentiel)

Ton opinion