Cyclisme – Le calvaire de l'autre Geraint Thomas

Publié

CyclismeLe calvaire de l'autre Geraint Thomas

Un Gallois de 30 ans possède le même nom que le vainqueur du Tour et le profil @geraintthomas sur Twitter. Du coup, il reçoit pléthore de messages destinés au maillot jaune. Et c'est hilarant.

L'«autre» Geraint Thomas vit un Tour de France compliqué.

L'«autre» Geraint Thomas vit un Tour de France compliqué.

Twitter/Geraint Thomas

La subtilité dans le compte Twitter de Geraint Thomas.... celui du «vrai»? Son intitulé est en fait @geraintthomas86. Soit le nom et l'année de naissance du coureur de la Sky. Une subtilité allègrement manquée par de nombreux internautes qui n'hésitent pas à féliciter, critiquer, interpeller ou mentionner le vainqueur du Tour 2018 dans des tweets plus ou moins bien sentis.

«Ça y est, ça recommence»

Un tel cas de confusion n'est pas une première entre stars et quidams, mais il est très drôle. D'autant que Geraint Thomas, le «faux», commence gentiment à l'avoir mauvaise. Dans sa biographie Twitter, il précise d'ailleurs qu'il n'est «pas un cycliste» («Not a cyclist»), et son historique de tweets est lui aussi hilarant. «Ça y est, ça recommence», écrivait-il ainsi après la victoire de son homonyme sur la 2e étape de Tirreno, l'an dernier. Et encore, c'était avant l'escalade de messages liés au Tour 2018...

«Je transmettrai à mon frère, plus âgé et moins beau»

Alors quand on le congratule pour cette magnifique performance, il sort son plus bel humour british. «Merci beaucoup mec. Je transmettrai les félicitations à mon frère, plus âgé et moins beau. Maintenant que j'y pense, c'est un cycliste».

Il gagne aussi... au Monopoly

Allez, un dernier pour la route. Alors qu'un internaute déplore la dominance de Sky, il défend son homonyme par un nouveau trait d'humour. «Comment oses-tu ? J'ai mis tellement d'effort pour aller chercher cette victoire. C'est la première fois que je gagne au Monopoly et maintenant je suis vraiment un homme».

Avis aux fans et détracteurs du «vrai» Geraint Thomas: allez faire un tour sur la page du faux, c'est à mourir de rire.

(L'essentiel/sco)

Ton opinion