Etablissement à Mondorf – Le Casino 2OOO a affiné sa stratégie

Publié

Établissement à MondorfLe Casino 2OOO a affiné sa stratégie

MONDORF-LES-BAINS - Pour ses 35 ans, l'établissement de Mondorf-les-Bains a encore de l’espace pour continuer à grandir.

Le Casino 2000, dirigé par Guido Berghmans, a accueilli une étape du Tour de France, l'été dernier.

Le Casino 2000, dirigé par Guido Berghmans, a accueilli une étape du Tour de France, l'été dernier.

Editpress

Dans sa stratégie de développement, le Casino 2000 s’est engagé dans une programmation d’événements toujours plus dense. Point d’orgue ce vendredi avec une réception officielle marquant les 35 ans de l’établissement de Mondorf-les-Bains, suivie d’une semaine riche à partir du vendredi 27 avril, entre les venues de Claudia Tagbo, Shy’m ou encore Pascal Légitimus.

«Depuis quinze ans, on a mis l’accent sur les trois restaurants qui connaissent le succès, en proposant des prix compétitifs, sans perdre d’argent. On en perd encore un peu sur l’événementiel, mais on fait moins d’erreurs. On a beaucoup travaillé avec les artistes français, et on se tourne vers les agences à Londres pour avoir des artistes internationaux et élargir l’audience», dit Guido Berghmans, directeur général.

Encore de l'espace en réserve

Restauration et événementiel génèrent sept millions d’euros de recettes en plus des 39,3 millions (la moitié est reversée sous forme de taxes) réalisés par l’établissement avec les jeux de hasard. Là aussi, les choses évoluent. Le parc de 340 machines est constamment renouvelé, «avec des jeux plus rapides, plus spectaculaires. C’est là que se joue la concurrence avec les autres casinos de la région». Le public évoluant, l’espace des tables va aussi s’adapter avec la disparition de la roulette française au profit de jeux plus stratégiques comme le poker et le black-jack.

Depuis 1983, les surfaces utilisées ont quadruplé, pour atteindre 10 000 m². Après les agrandissements de 1999 et 2009 (26 puis 42 millions d’euros investis), il reste encore 2 000 m² de réserve. De quoi imaginer un cinéma, un bowling, un bar-club...

(Mathieu Vacon/L'essentiel)

Ton opinion