Orientation post-bac – Le casse-tête des lycéens retardataires
Publié

Orientation post-bacLe casse-tête des lycéens retardataires

LUXEMBOURG - Mardi, 70 futurs étudiants sont venus se renseigner sur les études proposées par l'Université au «Last Minute Studies».

Les lycéens ont notamment eu l'occasion de se préinscrire à l'Uni.

Les lycéens ont notamment eu l'occasion de se préinscrire à l'Uni.

L'essentiel

Que faire après le bac? Alors que la plupart des lycéens se sont déjà définis quant à leur avenir proche, certains restent encore indécis. Pour eux, le temps presse... Autant dire que le «Last Minute Studies», organisé hier au forum Geesseknäppchen, représentait une des dernières chances de se fixer pour les retardataires.

Environ 70 futurs étudiants sont venus prendre des renseignements et écouter quelques conseils prodigués par des professeurs et des psychologues. Plusieurs stands et une possibilité de réaliser des tests d'orientation leur étaient réservés toute la matinée. «Désormais, il faut agir. En France, en Belgique mais aussi au Luxembourg, les possibilités se réduisent de jour en jour...», souligne Raymond Engel, organisateur. Comment expliquer que les bientôt ex-lycéens se soucient aussi tard de ce qui constitue leur avenir à moyen terme? Isabela, 20 ans, apporte un élément de réponse: «S'orienter est une décision difficile, car justement, elle détermine notre avenir. Pendant l'année, nous nous concentrons sur nos examens avant tout».

Différents profils de lycéens étaient présents. Certains comme Amila, 20 ans, sont plutôt venus chercher une confirmation: «Je compte m'inscrire en droit ou en germanistique. Mais j'écoute toujours les différents conseils». Jean-Claude en revanche, espérait trouver des réponses claires à ses interrogations... ainsi qu'une orientation. «J'aime les sciences sociales, mais j'avoue ne pas m'être préoccupé de l'année prochaine», explique le jeune homme.

(Thomas Holzer)

Ton opinion