Covid au Luxembourg – Le centre de vaccination Air Rescue va fermer
Publié

Covid au LuxembourgLe centre de vaccination Air Rescue va fermer

LUXEMBOURG - Le centre de vaccination dédié aux troisièmes doses de vaccin fermera ses portes le 12 février, puisque la campagne «booster» touche à sa fin.

La grande majorité des personnes ont désormais été invitées à la troisième dose.

La grande majorité des personnes ont désormais été invitées à la troisième dose.

© Editpress/fabrizio Pizzolante

La plupart des personnes concernées étant désormais vaccinées, la campagne «booster» ralentit. L’un des quatre centres de vaccination va fermer et les autres vont être ajustés. «La campagne booster touche à sa fin». Le haut-commissaire à la protection nationale Luc Feller a confirmé ce mardi à L'essentiel que la grande majorité des personnes ont désormais été invitées à la troisième dose. Plus de 318 000 personnes ont déjà reçu ce vaccin supplémentaire.

«Nous venons d'envoyer 2 600 invitations mais on est loin des 50 000 d'il y a quelques semaines. Sur les 100 000 invités pas encore vaccinés, 30 000 ont rendez-vous d'ici deux semaines et 70 000 n'ont pas encore répondu», indique Luc Feller. Le dispositif va donc s'adapter. «Le centre Air Rescue (dédié aux troisièmes doses) fermera le 12 février».

Le nombre de lignes de vaccination des centres de Luxexpo (16), Ettelbruck (12) et Esch-sur-Alzette (14) sera réévalué. «Pour l'instant nous gardons trois centres à travers le pays, puis dans deux ou trois semaines, nous aviserons. Cela dépendra aussi de la rapidité de la mise en place probable de l'obligation vaccinale», note le haut-commissaire.

Cela ne représentera pas un défi logistique insurmontable, avec plus ou moins 33 000 à 35 000 personnes concernées, si la catégorie des 50 ans et plus était retenue. Les 12 lignes de vaccination un temps ajoutées à Luxexpo ont déjà été supprimées. Par ailleurs près de 7 000 enfants de 5 à 11 ans ont déjà reçu une première dose de vaccin, soit entre 10 et 15% de cette catégorie d'âge.

(Nicolas Martin/L'essentiel)

Ton opinion