Salon de Las Vegas – Le CES fait la part belle aux objets connectés

Publié

Salon de Las VegasLe CES fait la part belle aux objets connectés

Le célèbre salon de l'électronique grand-public ouvrira ses portes, mardi. Les robots et les voitures connectées feront partie des grandes vedettes de l'événement.

Les voitures intelligentes sont de plus en plus présentes au salon de Las Vegas.

Les voitures intelligentes sont de plus en plus présentes au salon de Las Vegas.

AFP

Robots, voitures autonomes et autres objets connectés, assistants virtuels et intelligence artificielle partout: la grand-messe annuelle de l'électronique grand public, le CES, s'ouvre mardi, au grand public, à Las Vegas, sur fond d'inquiétudes renouvelées sur la sécurité informatique. Désormais moteurs du secteur, les assistants vocaux et l'intelligence artificielle devraient se retrouver dans toutes les allées du salon, et dans de très nombreux objets et appareils, ont expliqué dimanche des représentants de la Consumer Technology Association (CTA), organisatrice du CES.

«Nous sommes dans l'ère du connecté», a résumé Steve Koenig, de la CTA. À commencer par les enceintes connectées, devenues véritable vitrine des prouesses en matière de commande vocale et d'intelligence artificielle. De nouveaux modèles devraient être présentés à Las Vegas cette semaine. Activés via les assistants vocaux virtuels, ces appareils sont «la partie la plus visible» des avancées en matière d'intelligence artificielle (IA) et de commande vocale, selon Lesley Rohrbaugh, responsable d'études à la CTA. L'IA suppose que les programmes informatiques peuvent «apprendre» tout seuls certaines tâches par expérience, sans avoir été précisément programmés pour les effectuer.

Au-delà des enceintes connectées, les assistants vocaux et l'intelligence artificielle continueront d'intégrer, outre les smartphones, les voitures, les robots, les plateformes de réalité virtuelle pour les rendre plus efficaces et capables de s'adapter à son utilisateur (en connaissant ses goûts, sa façon de conduire, le ton de sa voix...). Toujours très attendus, les robots se veulent désormais compagnons, comparables à un nouvel animal de compagnie du foyer. La voiture autonome, elle aussi vitrine des avancées en matière d'intelligence artificielle, figurera également en bonne place. Le Luxembourg sera représenté à cette grand-messe, pour la première fois depuis la création du salon. Il dispose de huit stands, occupés par diverses start-up du pays.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion