Accident mortel – Le chantier de la Cloche d'or va reprendre ce jeudi

Publié

Accident mortelLe chantier de la Cloche d'or va reprendre ce jeudi

LUXEMBOURG - Si l'enquête sur la mort d'un ouvrier sur le chantier de la Cloche d'or

n'est pas finie, le chantier redémarre ce jeudi matin.

Voilà plus d'un mois, trente-six jours exactement, que le chantier de la Cloche d'or, à Gasperich, était à l'arrêt. Le 10 novembre dernier, un ouvrier de 32 ans y avait trouvé la mort après l'écroulement d'une poutrelle en béton. «L'accident s'est produit lors de l'exécution d'une manœuvre et il n'est pas lié à la qualité du matériel ou des matériaux», avait laissé entendre au moment des faits Serge Estgen, porte-parole de Promobe, maître d'ouvrage du chantier. Tandis que le ministre du Travail, Nicolas Schmit, invitait de son côté les ouvriers à s'exprimer sur cette affaire, même anonymement.

Si le ministère du travail et le parquet préfèrent ne pas communiquer sur le dossier, «tant que l’enquête n’est pas terminée, nous ne pouvons malheureusement pas donner de nouvelles indications», le porte-parole de Promobe est quant à lui plus disert: «Le chantier va reprendre progressivement ses droits», a-t-il confié hier à «L'essentiel».

Lundi, le maître d'ouvrage a en effet reçu un courrier de l'Inspection du travail et des mines annonçant une main-
levée partielle sur le chantier: «Nous allons pouvoir continuer les travaux de terrassement et de blindage, précise Serge Estgen. C'est une bonne nouvelle. S'il y avait eu des soucis avec la conformité de nos entreprises ou avec la fiabilité des matériaux, l'ITM n'aurait jamais prononcé de mainlevée partielle».

(Gaël Padiou/L'essentiel)

Ton opinion