Chantier au Luxembourg – Le chantier XXL sur l'A3 va démarrer ce mardi
Publié

Chantier au LuxembourgLe chantier XXL sur l'A3 va démarrer ce mardi

BERCHEM - Des travaux de déboisement vont lancer, ce mardi, le chantier d'élargissement de l'A3. Un chantier colossal qui va durer cinq ans.

Ce chantier XXL risque d’impacter sérieusement la vie des quelque 67 000 conducteurs qui empruntent chaque jour en moyenne l’axe reliant la frontière française à la capitale.

Ce chantier XXL risque d’impacter sérieusement la vie des quelque 67 000 conducteurs qui empruntent chaque jour en moyenne l’axe reliant la frontière française à la capitale.

L'essentiel/Vincent Lescaut

Ce sera l’un des chantiers majeurs de 2022… et des quatre années qui suivront. L’élargissement à deux fois trois voies de l’autoroute A3, la plus fréquentée du Luxembourg, va démarrer. Et si beaucoup redoutent déjà ses conséquences sur le trafic, ils auront quelques semaines de répit. Car les débuts ce mardi de ce chantier XXL sur l'axe reliant la frontière française à la capitale, qui voit passer en moyenne 67 000 véhicules par jour avec des pics à 90 000, ne devraient pas impacter la circulation.

L’Administration des ponts et chaussées a confirmé lundi, «qu'elle procédera à partir de ce mardi, aux travaux de préparation et de déboisement, ceci entre la Croix de Gasperich, et l’aire de Berchem, (en alternance dans les deux sens). À partir du mercredi 26 janvier, les travaux seront effectués dans le sens inverse, donc entre l’aire de Berchem, et la Croix de Gasperich».

L’élargissement se fera en cinq phases

Dans un souci de préservation des espaces vitaux et des surfaces boisées, des mesures de compensation sont mises en place, précise l'Administration des ponts et chaussées. Outre la construction d’un passage à gibier, de nouveaux arbres seront plantés sur le talus. «La création d’habitats de substitution in situ pour le muscardin, est également réalisée. 180 nichoirs sur tout le tronçon de l’A3 ont déjà été mis en place et la transplantation de différentes espèces de la flore sauvage a d’ores et déjà été effectuée», précise l'administration.

Après cette phase de déboisement, les travaux proprement dits démarreront après la mi-février avec cette fois un impact à prévoir sur la circulation. L’élargissement se fera en cinq phases. En commençant par les tronçons situés entre l’aire de Berchem et la Croix de Gasperich (lot A) et entre la Croix de Bettembourg et la frontière française (lot E).

«Les travaux routiers se feront une fois ceux de déboisement terminés: d’abord sur le côté extérieur (bande d’arrêt d’urgence), puis quand ce sera terminé et qu’il y aura la nouvelle voie, on alternera», précisent les Ponts et Chaussées. Sans indiquer de date exacte. Mais le déboisement prendra plusieurs semaines. Des réductions de voies pour des interventions ponctuelles sont possibles. La vitesse sera réduite à 70 km/h pendant toute la durée du chantier.

(Nicolas Martin/L'essentiel)

Ton opinion