Au Luxembourg: Le chauffage dans les bâtiments publics ne devra pas dépasser 20 degrés cet hiver

Publié

Au LuxembourgLe chauffage dans les bâtiments publics ne devra pas dépasser 20 degrés cet hiver

LUXEMBOURG – Les bâtiments des communes et du gouvernement devront être chauffés à un maximum de 20 degrés cet hiver, indique le ministre de l'Énergie Claude Turmes.

20220627, luxembourg, Kirchberg, Place de l'Europe 4, Ministère de l’Énergie et de l’Aménagement du territoire (Salle Vianden), Le ministre Claude Turmes présente les premiers résultats du Conseil des ministres de l'Énergie. Il fera aussi le point sur la situation actuelle des marchés de l’énergie et sur l’impact de la guerre en Ukraine, Foto: Editpress/Didier Sylvestre

Claude Turmes précise qu'il pourra y avoir des exceptions, comme les structures d'accueil de personnes âgées.

AFP

Les bâtiments des communes et du gouvernement devront être chauffés à un maximum de 20 degrés en hiver. C'est ce qu'indique le ministre Déi Gréng de l'Energie Claude Turmes, dans une interview accordée à la radio 100.7. À ce titre, une circulaire a été transmise aux communes. Pour rappel, l'Europe se prépare à un hiver sans gaz russe. Chaque État membre de l'UE est invité à consommer 15% de gaz en moins, du 1er août 2022 au mois de mars de l'année prochaine. Plusieurs pays ont déjà annoncé des mesures spécifiques. En ce qui concerne le Luxembourg, les détails du plan de répartition des efforts doivent être présentés en septembre.

Le ministre précise pour le chauffage qu'il pourra y avoir des exceptions, comme les structures d'accueil de personnes âgées. En outre, des économies devront également être réalisées sur l'éclairage, à l'extérieur comme à l'intérieur des bâtiments publics, note Claude Turmes. Il ne s'agirait pas seulement d'économiser du gaz, mais aussi de consommer le moins d'électricité possible. «Nous économisons indirectement du gaz, car les centrales à gaz fonctionnent aussi pour produire de l'électricité», explique le ministre à nos confrères.

Et pour les citoyens? Une vaste campagne de sensibilisation sera lancée en septembre. Avec des conseils qui varieront «selon l'évolution de la crise» au fil de l'hiver. Et en premier lieu un appel à faire contrôler son installation de chauffage à l'automne.

(ol)

Ton opinion

57 commentaires