Le chauffard du carnaval est un accro à la vitesse

Publié

Le chauffard du carnaval est un accro à la vitesse

Celui qui a semé la mort dimanche au carnaval de Strépy-Bracquegnies est un amateur de vitesse et a déjà écopé d'un retrait de permis.

Paolo F. s'était vu retirer son permis de conduire en 2017.

Paolo F. s'était vu retirer son permis de conduire en 2017.

Instagram

Il aime faire vrombir son moteur et filmer ses exploits: selon nos confrères de La Nouvelle Gazette, le profil de Paolo F. - qui a percuté les participants du carnaval de Strépy-Bracquegnies - est rempli de vidéos le montrant jouer les cascadeurs au volant de sa voiture, une BMW Serie 5 full options, qu'il surnomme sa «petite bombe».

Instagram

Instagram

En 2017, il avait très mal vécu son retrait de permis pour 24 jours: «Pu****, quand je vois mes clefs, je deviens fou, j’ai envie de me barrer, encore 24 jours en retrait de permis, j’ai envie de me barrer, j’ai la haine, bande d’enc****», écrivait-il sur son profil.

Des excès qui avaient inquiété ses proches. «Nous l’avions mis en garde à de nombreuses reprises à ce niveau», confie l'un d'eux à nos confrères. «Nous lui avions dit que le jour où il aurait un accident ou qu’il causerait des morts, il ferait moins le malin. Et voici ce qui est arrivé…»

1 / 7
Un drame s'est produit tôt ce dimanche matin, vers 5h, au carnaval de Strépy-Bracquegnies, une section de la ville belge de La Louvière, située en Wallonie.

Un drame s'est produit tôt ce dimanche matin, vers 5h, au carnaval de Strépy-Bracquegnies, une section de la ville belge de La Louvière, située en Wallonie.

AFP
«Dans l'état actuel de l'enquête, on sait qu'un véhicule a foncé dans un groupe (..) et qu'on déplore six décès, 26 blessés», dont «dix personnes dont les jours sont actuellement en danger», a déclaré lors d'une conférence de presse Damien Verheyen, substitut du procureur du Roi de Mons.

«Dans l'état actuel de l'enquête, on sait qu'un véhicule a foncé dans un groupe (..) et qu'on déplore six décès, 26 blessés», dont «dix personnes dont les jours sont actuellement en danger», a déclaré lors d'une conférence de presse Damien Verheyen, substitut du procureur du Roi de Mons.

AFP
Le roi des Belges et sa fille Elisabeth sont venus saluer les secours et les carnavaliers.

Le roi des Belges et sa fille Elisabeth sont venus saluer les secours et les carnavaliers.

AFP

Éthylotest positif

Interrogé sur Bel-RTL, le procureur général de Mons a bon espoir que les enregistrements de la voiture puissent livrer des indices sur les circonstances du drame. «C’est un véhicule assez neuf, il pourra expliquer pas mal de choses», a indiqué Ignacio de la Serna. «On a une idée précise de qui était au volant, mais on vérifie s’il n’y a pas eu un changement de dernière minute, puisque le véhicule s’est arrêté plus loin».

Il a évoqué un éthylotest positif pour l'un des deux occupants de la voiture mais il semblerait que ce soit le passager et non le conducteur. L'enquête devra déterminer s'ils n'ont pas échangé leur place avant l'arrivée de la police.

Les deux occupants devant la juge d'instruction

(mc)

Ton opinion

57 commentaires