Témoignage – «Le chocolat a ruiné ma peau et ma vie sociale»

Publié

Témoignage«Le chocolat a ruiné ma peau et ma vie sociale»

Une jeune fille qui a souffert d'une acné sévère, tout au long de son adolescence, a témoigné sur son remède miracle.

Mariia Bilenka, 23 ans, est originaire de Kiev.

Mariia Bilenka, 23 ans, est originaire de Kiev.

L'acné est un véritable cauchemar pour certains adolescents et jeunes adultes. Mariia Bilenka, jeune femme de 23 ans originaire d'Ukraine, peut en témoigner. «Souffrir d'une acné sévère pendant dix ans m'a posé de nombreux problèmes au cours de ma vie: perte de confiance, peu d'estime de moi. À un moment, cela a empiré. Je n'allais plus à l'école, ni à mes cours de danse. Je ne voyais plus mes amis. Je pensais qu'on me jugeait constamment sur ma peau et j'étais persuadé qu'aucun garçon ne voulait de moi».

Un calvaire qu'elle associe à une très mauvaise habitude selon elle: le chocolat et les sucreries. «Quand je commençais à en manger, je ne m'arrêtais plus, je dévorais le paquet entier. Chaque jour c'était la même chose, et mes problèmes de peau ont empiré. Le chocolat a ruiné ma peau et ma vie sociale».

Des traitements inefficaces

Si Mariia est aussi convaincue des méfaits de ces aliments, c'est parce que la fin de son supplice est intervenu après une prise de conscience sur ces produits. Décidée à régler son problème d'acné, elle s'est vu prescrire des antibiotiques, après avoir consulté plusieurs médecins. Elle a également changé de pilule contraceptive et ne compte plus toutes les crèmes qu'elle a appliquées sur son visage. Sans effet.

Un jour, la jeune fille a décidé d'arrêter le chocolat du jour au lendemain, et les boutons et rougeurs ont peu à peu commencé à disparaître. Un an plus tard, Mariia était guérie de son acné et sa vie a changé. De quoi inspirer de nombreux adolescents à travers le monde qui sous-estiment l'importance de l'alimentation...

(th/L'essentiel)

Ton opinion