+0,7% en mai – Le chômage repart à la hausse en France

Publié

+0,7% en maiLe chômage repart à la hausse en France

Après quatre mois de baisse, le nombre de demandeurs d'emploi sans activité a nettement augmenté en mai. Il y a 2,686 millions chômeurs en France, a annoncé mardi, le ministère du Travail.

Le nombre de demandeurs sans activité a ainsi progressé de 17 700 en mai par rapport à avril, soit une hausse de 0,3% sur un an et celui des personnes en quête d'emploi ayant exercé une activité réduite a bondi de 39 400, atteignant son plus haut niveau depuis la crise de 2008. La hausse est de 3,8% sur un an. Avec les départements d'outre-mer, la France compte au total 4,341 millions de demandeurs d'emploi.

Toutes les catégories ont vu leur situation de détériorer. Ainsi, après une décrue ces derniers mois, le nombre des demandeurs d'emploi jeunes (moins de 25 ans) a augmenté de 1,3% sur le mois à 429 000. Les jeunes ayant exercé une activité réduite sont aussi plus nombreux à rechercher un travail (+1,3% à 621 00O).

Du côté des seniors, le chômage continue d'augmenter: le nombre des 50 ans ou plus sans activité a augmenté de 0,9% sur le mois à 533 000. En incluant ceux ayant eu une activité réduite, ils sont 786 000 (+1,3%). Le nombre des chômeurs de longue durée - inscrits à Pôle emploi depuis plus d'un an - a progressé aussi de 0,8% à 1,544 millions.

(L'essentiel Online/AFP)

Forte baisse en Allemagne

Le taux de chômage brut en Allemagne a poursuivi sa baisse en juin, a annoncé jeudi, l'Agence pour l'emploi, après un mois de mai déjà particulièrement positif.

Le taux de chômage dans la première économie européenne est tombé à 6,9% contre 7% en mai tandis que le nombre de demandeurs d'emplois a chuté de 67 000 pour atteindre 2,89 millions.

Il était déjà passé en mai sous la barre très symbolique pour les Allemands des 3 millions.

«C'est le chiffre le plus bas depuis 1992», se réjouit néanmoins l'économiste d'ING Carsten Brzeski, qui estime que «le marché du travail reste la vitrine de la reprise» en Allemagne.

Ton opinion