Le chômage reste le premier souci

Publié

Le chômage reste le premier souci

LUXEMBOURG - Le chômage devrait atteindre 6 % cette année et continuer à grimper jusqu'à 7 % de la population active en 2010, selon les dernières prévisions du Statec.

Ce taux est élevé au regard de l'histoire du Grand-Duché. Il sera «la préoccupation majeure» du pays d'ici 2010, souligne le ministre de l'Économie, Jeannot Krecké. Surtout que les chiffres du chômage seraient pris sans le chômage partiel de plus de 10 000 salariés.

Le rythme des créations d'emplois a fortement ralenti, notamment sur la place financière mais aussi dans l'industrie et l'intérim, trois secteurs où l'emploi frontalier est important, note l'institut de la statistique. Mais l'emploi frontalier continue de progresser plus rapidement que l'emploi résident. Par contre, l'emploi salariés tout secteur confondu devrait diminuer en 2010.

lc

Ton opinion