Rentabilité – Le cinéma ne peut pas toujours rapporter

Publié

RentabilitéLe cinéma ne peut pas toujours rapporter

Le film «Des Hommes et des Dieux» a été le film français le plus rentable en 2010. Mais le miracle est bien difficile à reproduire.

Le succès du film «Des Hommes et des Dieux», produit pour un budget modeste de 4 millions d'euros, en fait le film français le plus rentable de 2010. L'histoire des moines de Tibéhirine aura attiré 3,2millions de spectateurs. De quoi lui valoir un taux de rentabilité de 229%. Divine surprise! En deuxième position, «L'Arnacœur», avec Vanessa Paradis et Romain Duris, produit pour 9,7 millions d'euros, a atteint 113% de rentabilité avec 3,7 millions d'entrées. Il devance «Mammuth», avec Gérard Depardieu. Tourné avec 2,5 millions de mise, ses 900 000 spectateurs lui permettent d'amortir à 100% les frais de production.

Mais, du côté du cinéma français, seules ces trois œuvres peuvent se prévaloir d'avoir totalement amorti leur coût. Même le plus gros carton au box-office, «Les Petits mouchoirs» et ses 5,3millions d'entrées, ne réalise pas cette performance, avec 88% de taux d'amortissement. À l'autre bout de la chaîne, «Hors la Loi», de Rachid Bouchareb, qui a coûté plus de 20millions et n'atteint que 6% de rentabilité… Un gouffre financier pour ce succès critique autant que public.

Ton opinion