Football - Angleterre – Le coach des filles publiait des tweets... sexistes

Publié

Football - AngleterreLe coach des filles publiait des tweets... sexistes

Phil Neville a été nommé sélectionneur de l'équipe féminine d'Angleterre. Problème, malgré ses excuses, il a publié des messages sexistes sur Twitter en 2012.

«J'ai pensé que les femmes étaient occupées à préparer le petit-déjeuner, à s'occuper des enfants, ou à faire les lits».

«J'ai pensé que les femmes étaient occupées à préparer le petit-déjeuner, à s'occuper des enfants, ou à faire les lits».

Twitter

Le 3 juillet 2012, l'ancien international Phil Neville, 41 ans, aurait notamment publié sur son compte Twitter @fizzer18 «Vous les femmes, vous avez toujours voulu l'égalité, jusqu'à ce qu'on parle de payer les factures. #hypocrites». La même année, un autre message publié sur le même compte proclamait: «Bonjour les hommes. Deux heures de cricket avant d'aller travailler, et je démarre bien ma journée».

Comme on lui demandait pourquoi il avait adressé cette remarque spécifiquement aux hommes, l'auteur de ce tweet avait expliqué: «J'ai pensé que les femmes étaient occupées à préparer le petit-déjeuner, à s'occuper des enfants, ou à faire les lits». Normal que ces messages ressortent le jour où il est nommé... sélectionneur de l'équipe féminine d'Angleterre de football.

«J'aimerai m'excuser»

Face à la polémique, Neville n'a pas dit mardi s'il contestait ou non avoir écrit ces messages. Mais les messages litigieux ont été supprimés dans la foulée. Mercredi, l'ex-latéral de Manchester United a cependant fini par réagir et s'excuser dans un communiqué de la FA. «Concernant les commentaires faits il y a quelques années, j'aimerais dire clairement qu'ils ne reflétaient pas, et ne reflètent pas, avec exactitude ni ma personnalité ni mes convictions, et j'aimerais m'excuser», assure-t-il.

«Je suis pleinement conscient de mes responsabilités en tant que sélectionneur de l'équipe féminine d'Angleterre et je suis immensément fier et honoré que l'on m'ait confié ce rôle. J'attends l'avenir avec impatience et je travaillerai sans relâche pour aider l'équipe à décrocher des victoires», poursuit-il.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion