Au Luxembourg – Le congé familial surtout pris par les femmes

Publié

Au LuxembourgLe congé familial surtout pris par les femmes

LUXEMBOURG - Le nouveau système de congé pour raisons familiales, entré en vigueur début 2018, permet de s'occuper de son enfant malade. Il est pris, en majorité, par les mamans.

En 2018, 62,5% de certificats concernaient des mamans, contre 37,5% pour les papas.

En 2018, 62,5% de certificats concernaient des mamans, contre 37,5% pour les papas.

Un enfant malade, qui ne peut pas aller à l'école. C'est pour permettre aux parents de s'occuper de lui que le congé pour raisons familiales existe. Celui-ci a été réformé au 1er janvier 2018, afin de donner plus de latitude aux parents qui veulent rester à la maison pour s'occuper de leur rejeton souffrant. Une réforme dont les parents ont pleinement profité.

Ainsi, en 2017, l'année avant l'entrée en vigueur de la réforme, 45 555 certificats ont été enregistrés par la Caisse nationale de santé (CNS) pour 71 076 jours passés avec un enfant malade. Un chiffre qui a bondi en 2018 à 65 955 certificats (+69,07%) pour 111 218 jours passés à la maison (+63,91%).

En revanche, la réforme n'a pas franchement fait progresser la parité dans le cadre de la garde d'enfants malade. En 2017, 60,57% des certificats concernaient des mamans, pour 39,43% bénéficiant aux papas. En 2018, l'écart s'est un peu creusé avec 62,5% de certificats pour les mamans et 37,5% pour les papas. L'écart s'est aussi creusé en ce qui concerne le nombre de jours passés à la maison avec l'enfant: en 2017, 58,96% des jours étaient pris par les mères, en 2018, cette proportion a grimpé à 62,51%.

(jw/L'essentiel)

Ton opinion