A Metz – Le couvre-feu violé 4 fois: direction la garde à vue

Publié

À MetzLe couvre-feu violé 4 fois: direction la garde à vue

METZ - Un multirécidiviste de la violation du couvre-feu a été embarqué par la police, samedi. Il devra s'expliquer devant la justice.

La police effectue des contrôles depuis le début de l'année à Metz.

La police effectue des contrôles depuis le début de l'année à Metz.

AFP/Jean-christophe Verhaegen

Terminer en garde à vue pour avoir violé le couvre-feu. Telle est l'expérience inhabituelle vécue par un jeune Mosellan, dans le quartier de Borny, à Metz. Déjà verbalisé trois fois pour non-respect du couvre-feu à 18h, le jeune de 20 ans a une nouvelle fois été contrôlé en infraction samedi soir à 23h.

Et pour cause, il a avoué aux agents qu'il allait «dîner avec des amis». Tout en ayant pris soin de remplir une attestation... non valable. Compte tenu de son statut de multirécidiviste, les policiers ont embarqué le récalcitrant au couvre-feu pour le placer en garde à vue. Il sera jugé en octobre.

Rappelons que le non-respect du couvre-feu entraîne une amende de 135 euros en France, majorée en cas de récidive. «La sanction peut aller jusqu'à une peine de prison», rappelle le site officiel de l'administration française.

(th/L'essentiel)

Ton opinion