Pandémie: Le Covid continue à reculer au Luxembourg

Publié

PandémieLe Covid continue à reculer au Luxembourg

LUXEMBOURG – Moins de cas, moins d'hospitalisations, moins d'infections actives, taux d'incidence plus faible… La pandémie de coronavirus continue à reculer au Grand-Duché.

Seize personnes ont déclaré un autotest positif la semaine dernière, contre vingt la semaine précédente.

Seize personnes ont déclaré un autotest positif la semaine dernière, contre vingt la semaine précédente.

AFP

Lors de la semaine du 23 au 29 mai, le nombre de cas de Covid diagnostiqués au Luxembourg a chuté de 36%, passant de 1 879 la semaine précédente à 1 174, selon les chiffres hebdomadaires fournis, mercredi, par le ministère de la Santé. Une baisse certes liée au nombre de tests également en net recul, passant de 9 178 à 6 301, mais le taux de positivité de ces tests baisse aussi, dans une moindre mesure, pour tomber de 20,47% à 18,63%.

Au final, le nombre d'infections actives n'est plus que de 3 302 au 29 mai, contre 4 849 une semaine plus tôt. La moyenne d'âge des personnes positives s'élève à 42,4 ans. Moins de cas, c'est moins de patients pris en charge à l'hôpital. Ainsi, six nouvelles admissions en soins normaux ont été dénombrées la semaine dernière, contre douze la semaine d'avant. Il ne reste qu'un patient en soins intensifs, contre deux une semaine plus tôt. En moyenne, les personnes hospitalisées ont 63 ans. Deux décès, sur la semaine, restent à déplorer. Là encore, les victimes avaient en moyenne 63 ans.

Le virus moins présent dans les eaux usées

Le taux d'incidence du virus baisse lui de 291 à 182 cas pour 100 000 habitants sur les sept jours et est en baisse dans toutes les catégories d'âge, notamment chez les plus jeunes, que ce soit les 0-14 ans (-55%) ou les 15-29 ans (-43%). Le taux le plus faible est enregistré chez les 60-74 ans (180), le plus élevé chez les 30-44 ans (282). La famille reste la source la plus fréquente d'infections (28%) devant les voyages à l'étranger (17%) et le travail (10%).

Si la pandémie recule, c'est que la vaccination avance encore. La semaine passée, 1 721 doses ont été administrées, portant le total à près de 1,3 million d'injections. Mais seules 67 personnes ont reçu leur première dose. En tout, 473 487 résidents disposent d'un schéma vaccinal complet, soit 78,8% de la population éligible, âgée de 5 ans et plus. Enfin, si la présence du virus dans les eaux usées est toujours forte, les analyses dans les treize stations d'épuration analysée montrent une tendance à la baisse qui se confirme.

(jw)

Ton opinion

8 commentaires