Musique – Le créateur du tube «I Like to Move It» est mort

Publié

MusiqueLe créateur du tube «I Like to Move It» est mort

Erick Morillo, créateur d'un incroyable succès, a été retrouvé mort chez lui, mardi, à Miami Beach, en Floride.

(FILES) In this file photo taken on April 15, 2011, DJ Erick Morillo performs during Day 1 of the Coachella Valley Music & Arts Festival 2011 held at the Empire Polo Club in Indio, California. - Morillo was found dead at his home in Miami Beach on September 1, 2020, police said. He was 49. Morillo, who  had a hit in 1993 with the song "I Like to Move It," was arrested on a charge of sexual battery in August. Police said there were no apparent signs of foul play, and the Miami-Dade Medical Examiner�s Office will determined the cause of death. (Photo by Michael Tullberg / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

(FILES) In this file photo taken on April 15, 2011, DJ Erick Morillo performs during Day 1 of the Coachella Valley Music & Arts Festival 2011 held at the Empire Polo Club in Indio, California. - Morillo was found dead at his home in Miami Beach on September 1, 2020, police said. He was 49. Morillo, who had a hit in 1993 with the song "I Like to Move It," was arrested on a charge of sexual battery in August. Police said there were no apparent signs of foul play, and the Miami-Dade Medical Examiner�s Office will determined the cause of death. (Photo by Michael Tullberg / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

AFP/Michael Tullberg

Le DJ Erick Morillo, mondialement connu, a été retrouvé mort chez lui, mardi, à Miami Beach, en Floride. Il devait se rendre dans quelques jours à une audience dans une affaire d’agression sexuelle.

Les policiers qui se sont rendus sur place n’ont pas relevé d’indices pouvant laisser penser à une mort violente, a indiqué un porte-parole de la police de Miami Beach, au sujet de cet homme de 49 ans. Il a néanmoins précisé qu’il appartiendrait à l’institut médicolégal de procéder à une autopsie et d’en tirer toutes les conclusions.

Né à New York et élevé une partie de son enfance en Colombie, Erick Morillo s’était fait connaître sous le pseudonyme Reel 2 Real, qu’il a utilisé pour créer le morceau «I Like to Move It» en 1993.

Bien qu’à l’origine de la chanson, il ne fait que de très brèves apparitions dans la vidéo, laissant le champ libre au chanteur trinidadien Mark Quashie, dit The Mad Stuntman.

En parfaite adéquation avec la vague Eurodance, marquée par des tubes comme «No Limit» (2 Unlimited) ou «Everybody Everybody» (Black Box), le titre a connu une belle carrière en Europe.

Il a notamment été numéro un en France et aux Pays-Bas. Le tube a, plus tard, été réintroduit auprès d’une nouvelle génération dans la bande originale du film animé «Madagascar», du studio DreamWorks. Après la dissolution de Reel 2 Real, Erick Morillo a poursuivi une carrière de DJ reconnu, dans le milieu de la house music notamment.

Erick Morillo était attendu au tribunal, vendredi, dans le cadre d’une affaire d’agression sexuelle. La victime présumée affirme avoir été violée dans son sommeil chez le DJ, après une soirée, en décembre. L’ADN de ce dernier a été relevé sur des prélèvements effectués sur cette femme.

(L'essentiel/afp)

Ton opinion