Décapitation et nécrophilie – Le crime le plus gore de l'histoire du Canada

Publié

Décapitation et nécrophilieLe crime le plus gore de l'histoire du Canada

Horreur. La police canadienne soupçonne que les morceaux de cadavre envoyés à des partis politiques sont l’œuvre d'un acteur porno sadique de Montréal. Il aurait filmé et diffusé la scène.

Le crime le plus horrible de l'histoire du Canada vient peut-être de se passer à Montréal. Mardi, la police avait découvert un torse humain décapité, dans une valise jetée sur un tas d'ordures de la capitale québécoise. L'enquête l'a menée à un logement dans le même quartier, appelé la Côte-des-Neiges.

Le même jour, un colis contenant un pied humain en état de décomposition est arrivé à Ottawa, au siège du Parti conservateur, au pouvoir au Canada. Un autre colis contenant une main a été intercepté par la poste. Selon la chaîne publique CBC, il était cette fois adressé au parti libéral (opposition). Les deux colis avaient été expédiés de Montréal.

Sur la trace de Luka Rocco Magnotta

La police montréalaise a parcouru un immeuble à appartements insalubres. Très vite, leur attention s'est focalisée sur un une pièce et demi loué depuis quelques mois par un dénommé Luka Rocco Magnotta, introuvable depuis mercredi.

Au moment de pénétrer dans l'appartement, le couloir a été envahi pas une odeur pestilentielle. «Ça sentait le diable là-dedans», raconte Richard Payette, qui vit de l'autre côté du corridor. Le lit installé dans la piaule était maculé de sang.

La vidéo «gore-extrême»

Puis, selon La Presse, mercredi matin, un enquêteur a laissé entendre que la piste devenait de plus en plus violente. «Nous semblons avoir affaire à un crime de malade» a lâché un policier. En effet, les forces de l'ordre ont découvert sur un site web spécialisé dans le gore, une vidéo absolument abjecte qui aurait été réalisée par le suspect. Les images, d'une cruauté sans pareil, correspondent au crime. Même les administrateurs du site déclarent qu'il s'agit des images les «plus horribles et choquantes à avoir été publiées à ce jour».

Pic à glace, décapitation et nécrophilie

Le suspect débute son crime par une imitation du film «Basic Instinct», pic à glace à l’appui. Une affiche du film «Casablanca» orne le mur. Après avoir poignardé sa victime, le psychopathe mutile le corps de sa victime, lui arrache la tête et les membres, le sodomise puis met ses restes au congélateur. Le tout se déroule avec comme trame sonore «True Faith» du groupe New Order, un morceau utilisé dans le film «American Psycho».

Certains policiers, pourtant habitués au pire, ont été incapables de regarder ces images dans leur intégralité. Le tueur fait également mine de s'adonner au cannibalisme. Le FBI a été appelé en renfort pour traiter le cas du site web en question. Poste Canada, quant à elle, travaille de concert avec la police pour trouver les autres parties du corps encore manquantes. Le tueur pourrait en effet avoir envoyé d'autres colis morbides.

Qui est la victime?

À ce stade, les enquêteurs croient savoir qui est la victime. Mais ils ne veulent pas divulguer son identité. De plus, un autre résident a disparu du secteur depuis quelques jours. La police soupçonne que la victime se soit rendue volontairement chez le tueur. «Il est fort probable que le suspect connaissait sa victime», a commenté le commandant Lafrenière.

Apparemment, ni le suspect ni celui qui pourrait être la victime n'ont d'antécédents judiciaires. La thèse actuelle est que la victime se serait rendue dans l'appartement à 490$ par mois afin de tourner un film pornographique.

L'essentiel Online avec lgü et AFP

Portrait de Luca Rocco Magnotta

Très présent sur le web, le jeune homme se vend comme quelqu'un de déviant et torturé. Sur un blog, il soutient la nécrophilie et le cannibalisme. Des groupes de personnes qui militaient pour les droits des animaux l'ont accusé de meurtres de chatons, vidéos à l'appui.

«Les monstres, les démons et les fantômes existent. Ils vivent à l'intérieur de nous et des fois, ils gagnent», déclare le déséquilibré de 29 ans sur Facebook. «Je suis naturellement attiré par les morts. Je n'ai pas honte. En 2003, j'ai découvert le corps momifié d'un homme dans une voûte. Je voulais l'amener chez moi», déclare-t-il sur un de ses blogs.

Selon la Gazette officielle de l'Ontario, c'est en 2006 qu'il est légalement devenu Luka Rocco Magnotta. Il s'appelait auparavant Eric Clinton Newman. L'homme est apparemment narcissique. Il cumule blogs, sites web, pseudonymes. Il a en outre été actif dans le domaine de la pornographie et du mannequinat. En fait l'homme fait clairement penser au personnage de Bateman dans «American Psycho».

Ton opinion