Au Luxembourg: Le CSV veut augmenter les impôts sur les très gros salaires

Publié

Au LuxembourgLe CSV veut augmenter les impôts sur les très gros salaires

LUXEMBOURG – Le président du CSV, Claude Wiseler, a indiqué ce lundi, que son parti comptait augmenter les impôts de ceux qui gagnent plus de 500 000 euros par an.

Au Luxembourg, le salaire médian se situe autour de 65 000 euros par an, selon des chiffres du Statec en 2021. Ce qui signifie qu'il y a autant de personnes qui gagnent moins que de travailleurs qui gagnent plus. Et certains gagnent même beaucoup plus. Jusqu'à 500 000 euros annuels. Ils seraient environ 800 dans ce cas, soit 0,2% des salariés du pays. Et sans doute un peu plus si on considère l'ensemble des revenus d'un ménage.

Une population que le CSV voudrait taxer davantage. Le président des chrétiens-sociaux, Claude Wiseler, a indiqué ce lundi, sur la radio 100.7, que son parti vise ces très hauts salaires, tout en voulant trouver un équilibre entre justice fiscale et attractivité du pays. «Nous sommes un pays qui veut attirer des talents et des entreprises. C'est pourquoi notre impôt doit rester attractif pour les gens qui gagnent bien», a dit Claude Wiseler.

Celui-ci n'a pas précisé quels pourraient être les nouveaux niveaux d'imposition. Toujours sur le volet fiscal, le CSV reste opposé à un impôt sur les successions. Claude Wiseler estime qu'une telle mesure ne fera pas partie du programme chrétien-social aux élections législatives de 2023.

(jw)

Ton opinion

31 commentaires