9 mois ferme – Le coeur brisé, il met le feu à la station-service

Publié

9 mois fermeLe cœur brisé, il met le feu à la station-service

Un jeune majeur, qui comparaissait mardi devant le tribunal correctionnel de Brest, a été condamné à 18 mois de prison, dont 9 mois ferme, pour avoir mis le feu dans une station-service, le 7 mars.

Le jeune homme est condamné pour avoir mis le feu le 7 mars, sans faire de victime, à un dépôt de bouteilles de gaz d'une station-service au centre-ville de Brest. La peine a été assortie d'un sursis avec mise à l'épreuve de 2 ans avec une obligation de soin.

Le ministère public avait requis une peine de 12 à 18 mois de prison ferme en insistant sur l'«extrême gravité des faits» passibles, il y a peu, de la cour d'assises pour «incendie volontaire». Le jeune homme, âge de 19 ans et sans emploi, qui était entendu dans le cadre d'une comparution immédiate, a déclaré devant le tribunal qu'il avait été mis hors de lui par des «SMS de sa copine» lui déclarant que l'enfant qu'elle attend pour le mois de mai n'est pas de lui.

Mercredi dernier, le jeune majeur et son cousin, qui avaient consommé une forte quantité d'alcool, avaient entrepris d'incendier une station-service. N'arrivant pas à enflammer les pompes, ils s'étaient rabattus sur le stock de gaz en allumant deux bouteilles. Plusieurs explosions suivies d'un violent incendie avaient retenti dans la nuit, provoquant l'émoi dans un quartier résidentiel de Brest. Le feu avait été éteint par les pompiers en refroidissant les bouteilles de gaz avec de l'eau. Totalement ivres, les auteurs de l'incendie ont été interpellés par la police à proximité de la station-service, peu après l'arrivée des pompiers.

(L'essentiel Online/AFP)

Ton opinion