Rallye – Le Dakar au départ de Buenos Aires

Publié

RallyeLe Dakar au départ de Buenos Aires

Le Dakar, pour sa troisième incursion en Amérique du Sud, a trouvé une terre d'accueil idéale. Le rallye-raid jouit d'un engouement exceptionnel, tant en Argentine qu'au Chili.

Le français Stéphane Peterhansel tentera avec sa BMW de faire barrage à l'armada VW Touareg emmenée par Carlos Sainz, vainqueur des trois dernières éditions.

Le français Stéphane Peterhansel tentera avec sa BMW de faire barrage à l'armada VW Touareg emmenée par Carlos Sainz, vainqueur des trois dernières éditions.

afp

Oubliées l'Afrique et son instabilité, qui avaient provoqué l'annulation à la dernière minute de l'épreuve en 2008, causant une perte sèche de 15 millions d'euros à Amaury sport organisation (ASO), l'organisateur, et une frustration intense des concurrents.

600 à 800 000 spectateurs au départ

Désormais, le Dakar se conjugue à la sauce latine. Au grand bonheur de la population. Et des participants. «On a pris des taxis. Les chauffeurs connaissent tout sur le rallye. Le nombre de passionnés est incroyable», observe Luc Alphand, vainqueur en 2006.

L'ancien champion de ski, désormais commentateur pour France télévisions, se souvient, rêveur, de son premier départ en Amérique du sud: «Il y avait 600 à 800.000 personnes à Buenos Aires. Je n'avais jamais vu ça. On ne pouvait plus avancer. C'étaient les Champs-Elysées pendant la coupe du monde de foot !» (1998)

Un bénéfice prévu de 136 millions d'euros

L'engouement est depuis lors allé crescendo. Quatre millions de spectateurs sont attendus au bord des routes argentines au passage de l'épreuve pour l'édition 2011, qui débute samedi et se terminera le 15 janvier, selon le ministère de l'intérieur.

Les autorités tablent sur un bénéfice de 178 millions de dollars (136 millions d'euros) pour le pays grâce au seul Dakar. La course «est une aubaine pour la promotion du tourisme en Argentine avec ses millions d'heures de diffusion dans le monde», observe le ministre du Tourisme, Enrique Meyer.

Les principaux chiffres du rallye-raid Dakar-2011 (du 1er au 15 janvier)

1. Comme 1er janvier, jour du départ du Dakar-2010 à Buenos Aires.

2. Le nombre de pays traversés par le rallye (Argentine et Chili). Comme les deux dernières années.

9. Le nombre de victoires de Stéphane Peterhansel (6 en moto, 3 en auto). Le pilote français, pilote BMW, veut remporter un dixième sacre.

13. Le nombre de concurrentes. 13. Le nombre d'étapes de l'édition 2011.

15. janvier : arrivée du Dakar à Buenos Aires.

16. janvier : podium final de l'épreuve.

20. ans. L'âge du plus jeune concurrent, le motard chilien Rodrigo Caballero.

28. Départs consécutifs. Le record détenu par le Japonais Yoshima Sugawara (camions), 69 ans.

32. C'est la 32e édition du Dakar depuis sa création en 1979, la troisième en Amérique du Sud, après l'annulation du Dakar-2008, menacé par des islamistes liés à Al-Qaïda.

51. Le nombre de nationalités représentées dans cette édition

74. ans. L'âge du plus ancien participant Jorge José Perrone (autos).

146. Le nombre de voitures au départ.

183. Le nombre de motos au départ.

430. Le nombre total de véhicules engagés en course

9.458. Le nombre de kilomètres, parcourus par les concurrents camions.
9.605. Le nombre de kilomètres, parcourus par les concurrents motos et quads.
9.618. Le nombre de kilomètres, parcourus par les concurrents autos.

13.500. En euros, le coût de l'inscription en moto. En auto, il faut débourser 25.500 euros.

L'esentiel Online avec afp

Ton opinion