Projets d'infrastructures – Le débat sur le tram aura lieu «courant juin»

Publié

Projets d'infrastructuresLe débat sur le tram aura lieu «courant juin»

LUXEMBOURG - La commission parlementaire du Développement durable a validé, ce mercredi, à la fois le projet de nouveau transport en commun de la capitale et la future gare sous le Pont Rouge.

«Tout a été entériné ce matin, ce qui permet aux projets du tram et de la future gare sous le Pont Rouge de figurer à l'ordre du jour des votes à la Chambre, assure mercredi Josée Lorschée, présidente de la commission parlementaire du Développement durable (Déi Gréng), contactée par L'essentiel. Les deux projets feront l'objet d'un seul et même débat devant les députés car il s'agit d'une seule et même thématique liée aux transports en commun dans la capitale. Cela se fera donc au cours du mois de juin, même si la date précise n'a pas encore été validée». Une décision hautement politique et qui intervient dans un calendrier parlementaire très chargé, le gouvernement ayant annoncé le vote de plusieurs réforme polémique «avant l'été». Parmi elles, celle des bourses étudiantes ou bien encore la mise en œuvre des travaux du rond-point d'Hellange.

Les membres de la commission ont donc validé le tracé et le budget du tram. Ce dernier doit relier d'ici à 2021, la Cloche d'or au Findel, en passant par la gare et le Kirchberg. Le tout pour une enveloppe de 345 millions d'euros. Même chose pour ce qui est de la future gare sous le Pont Rouge qui doit voir le jour d'ici à 2017, date de mise en fonction du premier tronçon du tram. Une nouvelle infrastructure ferroviaire dont la construction coûtera 96,3 millions d'euros, puis quelque 665 000 euros annuellement en raison de ses frais de fonctionnement. Pour rappel, le projet du tram fait l'objet d'une pétition électronique demandant un débat public sur ce sujet a recueilli plus de 4 500 signatures.

Lors de la prochaine réunion de la commission parlementaire sur le Développement durable, les députés prendront connaissance des quatre plans sectoriels, autrement dit des travaux prévus par le gouvernement en matière de transports ou bien de logement. Un dernier point très attendu puisque selon Maggy Nagel, ministre du Logement (DP), seuls 7 300 constructions ont été réalisées dans le cadre du Pacte logement lancé en 2008.

(Jmh/L'essentiel)

Ton opinion