Luxembourg – Le débat sur les armes est-il justifié?

Publié

LuxembourgLe débat sur les armes est-il justifié?

NIEDERFEULEN - Le président des armuriers réagit au débat que veut lancer le ministre de la Justice.

Paul Frauenberg, 43 ans, est l'un des trois maîtres armuriers du Grand-Duché de Luxembourg.

Paul Frauenberg, 43 ans, est l'un des trois maîtres armuriers du Grand-Duché de Luxembourg.

Editpress

«Le dispositif légal luxembourgeois sur le port et la possession d'armes est très strict. La seule chose que l'on pourrait faire, c'est préciser certains points de la loi», explique Paul Frauenberg, maître armurier et président de l'Association des armuriers et négociants d'armes.

Lundi, le ministre de la Justice, François Biltgen (CSV), a fait appel aux acteurs du secteur des armes pour qu'ils proposent des modifications de la loi. Il s'inquiète de l'augmentation de 16% des armes enregistrées au Luxembourg sur les dix dernières années. «Je pense que le ministre veut lancer un débat qui n'a jamais eu lieu dans le pays», précise Paul Frauenberg.

Et les armes illégales? «Très peu de gens en possèdent, et la plupart sont héritées. Les gens se tournent vers nous pour s'en débarrasser ou les faire enregistrer», affirme l'armurier. D'après lui, le problème des armes illégales du marché noir doit être résolu au niveau européen, car avec la libre circulation des personnes, il serait impossible de contrôler leur introduction au Luxembourg. «Les gens qui veulent détenir des armes illégalement ne viennent pas chez nous», termine-t-il.

Chloé Murat

Ton opinion