Au Luxembourg – «Le déclin des insectes est dévastateur»

Publié

Au Luxembourg«Le déclin des insectes est dévastateur»

LUXEMBOURG - Le ministère de l'Environnement lance un plan d'urgence et fait appel à tous pour l'aider à freiner le déclin des abeilles et autres papillons.

 La ministre veut donc finaliser un plan spécifique d'ici l'été pour enrayer ce déclin.

La ministre veut donc finaliser un plan spécifique d'ici l'été pour enrayer ce déclin.

L'essentiel

Au Luxembourg, comme dans le reste de l'Union européenne, près de 10% des insectes sont menacés d'extinction et cela concerne également les pollinisateurs (abeilles, papillons, scarabées, mouches...). «Ce déclin est dévastateur autant pour la sécurité alimentaire que pour le maintien des écosystèmes naturels», souligne la ministre de l'Environnement, Carole Dieschbourg. La ministre veut donc finaliser un plan spécifique d'ici l'été pour enrayer ce déclin.

Plan qui fait appel à l'ensemble de la société. Car «le déclin des insectes est multifactoriel, explique Gil Kirchen, de l'association Ëmweltberodung Lëtzebuerg. Il est causé par la perte des habitats naturels, les pratiques agricoles intensives, les pesticides, le changement climatique...». Le plan interviendra en milieu agricole comme en milieu urbain. Il devra permettre d'améliorer les connaissances sur les pollinisateurs, proposer des mesures concrètes de lutte et encourager la prise de conscience de la société.

La plateforme planpollinisateur.org sera accessible en ligne dès le jeudi 5 décembre. Toute personne intéressée pourra y partager ses idées. Un workshop national aura lieu le 14 janvier 2020, et sera suivi de trois workshops régionaux.

(Séverine Goffin/L'essentiel)

Ton opinion