Député luxembourgeois – Le député Eugène Berger est mort à 59 ans
Publié

Député luxembourgeoisLe député Eugène Berger est mort à 59 ans

LUXEMBOURG - Le chef de la fraction parlementaire du DP, Eugène Berger, est décédé, a-t-on appris ce mardi.

Eugène Berger n'avait que 59 ans.

Eugène Berger n'avait que 59 ans.

Eugène Berger est mort ce mardi après-midi, à 59 ans. Le chef de la fraction parlementaire du DP à la Chambre des députés était hospitalisé en soins intensifs depuis la fin de la semaine dernière, avait annoncé vendredi, le parti libéral.

Son décès a été annoncé, ce mardi, en séance plénière à la Chambre des députés, par Mars Di Bartolomeo. La suite de la séance de ce mardi a été interrompue dans la foulée. Eugène Berger avait pourtant été vu, il y a quelques jours, au pot de Nouvel An de la Chambre des députés. Il avait aussi passé un peu de temps en Australie, pendant la trêve de Noël, et avait posté quelques photos de son séjour sur les réseaux sociaux.

«Avec chagrin», le DP a rendu hommage, sur Facebook, à «une personne dévouée et chaleureuse, qui travaillait depuis de nombreuses années pour le bien-être des autres».

Le Premier ministre Xavier Bettel a, lui, fait part de sa «grande tristesse» de devoir dire «au revoir pour toujours à Eugène Berger». Celui-ci n'était «pas seulement un homme politique dévoué et un athlète accompli, mais c'était aussi une bonne personne et un partenaire proche».

Sur le toit du monde

Natif de Bettembourg, Eugène Berger avait fait son entrée à la Chambre des députés, en juillet 1994. Avec le début de sa carrière politique, Eugène Berger met un terme à sa carrière d'instituteur. Il avait quitté son poste de député pour intégrer le gouvernement Juncker-Polfer, occupant de 1999 à 2004 le poste de secrétaire d'État à l'Environnement.
Les gens qui l'ont côtoyé dressent le portrait d'un homme réservé, calme, travailleur et persévérant. Mais aussi chaleureux et sympathique. «J'ai appris à connaître une personne agréable, un homme chaleureux avec lequel j'ai bien travaillé pendant six ans», se rappelle ainsi l'ancien président de la fraction LSAP, Alex Bodry. «J'ai toujours admiré son endurance et sa force», note la cheffe de la fraction écologiste, Josée Lorsché.

Nombreux sont ceux qui disent qu'il a transposé en politique les qualités qui avaient fait de lui un alpiniste de premier plan. Eugène Berger était en effet également un sportif accompli, premier Luxembourgeois à atteindre le sommet de l'Everest, le 1er octobre 1992. De son ascension sur le toit du monde, qui a «changé sa vie», il conservait un souvenir ému. «On se dit que l'on peut tout réussir. J'y pense dans les moments difficiles afin de relativiser».

Président de la fraction parlementaire du DP depuis la prise de pouvoir par le parti, Eugène Berger était un homme clé de la majorité à la Chambre des députés. Il était le père d'un garçon et d'une fille.

(L'essentiel/JW/MMa)

Ton opinion