Course au Luxembourg – Le DKV Urban Trail a relevé un grand défi

Publié

Course au LuxembourgLe DKV Urban Trail a relevé un grand défi

Malgré un report de quinze jours suite au deuil national, le DKV Urban Trail réunira à nouveau plus de 3 000 coureurs, dimanche, à Luxembourg-Ville.

Le défi était de taille. Reprogrammer en dernière minute, quinze jours plus tard, une épreuve disputée au cœur de Luxembourg-Ville et qui avait atteint un total record de 4 000 inscriptions. Pour respecter le deuil national suite au décès du Grand-Duc Jean, les organisateurs du DKV Urban Trail ont mis un point d'honneur, en concertation avec la ville de Luxembourg, à le relever.

«Heureusement je peux m'appuyer sur une super équipe», a souligné l'organisateur en chef, José Azevedo, qui a enregistré pas moins de 1 000 forfaits. «Nous avons procédé au remboursement et rouvert les inscriptions. Nous devrions remonter à 3 500 inscrits contre 3 750 l'an passé», ajoutait-il. Grâce à quelques réserves, l'épreuve ne sera pas dans le rouge. «Beaucoup de personnes inscrites sur le 34 km ont aussi préféré redescendre sur le 27 km en vue du marathon de Luxembourg, le 1er juin».

Si les inscriptions sur Internet sont closes depuis jeudi, il sera encore possible de le faire samedi à la Cité judiciaire, lieu du départ. Ce report de quinze jours n'aura pas d'impact sur le programme qui conserve ses distances (courses jeunes, 13 km, 18 km, 27 km, 34 km) et innove avec le dog-trail, ouvert aux marcheurs avec leur chien. «Nous espérons que ce changement de date nous sourira côté météo», conclut José Azevedo. Mais une chose est sûre, les quelque 1 600 marches de la course longue distance ne seront pas plus faciles à gravir.

(Nicolas Martin/L'essentiel)

Ton opinion