Course à pied – Le DKV-Urban Trail attire toujours plus de monde

Publié

Course à piedLe DKV-Urban Trail attire toujours plus de monde

La cinquième édition du DKV-Urban Trail devrait réunir plus de 2 000 participants, dimanche. Un record!

Thierry Hübsch défendra son titre sur le 27 km du DKV-Urban Trail.

Thierry Hübsch défendra son titre sur le 27 km du DKV-Urban Trail.

Editpress

Le DKV-Urban Trail a fait son trou dans le paysage de la course à pied au Luxembourg. Avec déjà 2 000 inscrits, 200 de plus qu'en 2013, l'organisation espère, la météo aidant, voir près de 2 400 participants au départ de ce trail urbain en plein cœur de la capitale.

«Cette course est devenue une date importante du calendrier», insiste l'organisateur en chef, José Azevedo. Pour l'heure, une centaine d'engagés (et une dizaine d'équipes) sont attendus sur le 56 km, environ 700 coureurs sur le 27 km et 1 200 sur le 13 km.

Les quatre premières éditions ont permis de lever les angoisses entourant le trail. «C'est une épreuve qui fait toujours un peu peur, car elle est plus dure qu'une course sur route. Mais d'année en année, les gens prennent confiance et beaucoup passent à la distance supérieure l'année suivante», poursuit José Azevedo.

Côté sportifs, les vainqueurs de l'an passé seront là (Bertil Muller sur 56 km, Thierry Hübsch et Marianne Brausch sur 27 km) sont attendus. Tout comme la dernière gagnante française du Postlaf, Nathalie Da Ponte, ou encore Vincent Nothum.

«Au début, nous devions aller chercher les meilleurs coureurs, désormais, ils nous demandent de venir», insiste l'organisateur, qui souhaite élargir la zone d'attractivité de l'épreuve. «Pour grandir encore, nous devons nous faire connaître au-delà des frontières, en Suisse, en France, en Belgique», conclut-il.

Nicolas Martin

Ton opinion