Course – Le DKV-Urban Trail prend de l'envergure

Publié

CourseLe DKV-Urban Trail prend de l'envergure

Dimanche, près de 1 800 personnes ont pris part au DKV-Urban Trail en plein cœur de la capitale grand-ducale.

Le 3e DKV-Urban Trail a approché la barre des 1 800 participants, comme lors de l'édition 2011 «Nous sommes très satisfaits, notamment du nombre d'engagés sur le nouveau 55 km. Ils étaient une centaine. L'an prochain, il y aura encore plus de monde», assurait l'organisateur José Azevedo. Sur cette distance, c'est le Portugais Francisco Veloso qui s'est imposé en 4 h 09' 01" devant Bertil Muller et Fernand Clees. «C'est un parcours sublime. Jamais je n'aurais imaginé que je gagnerais. Une telle distance, c'est une aventure», soulignait le vainqueur.

Danièle Raach (5 h 03' 07") l'a imité chez les dames devant Torielle Reding-Perreur. «Ce n'était pas facile, j'avais les jambes lourdes mais le parcours m'a beaucoup plu malgré les côtes courtes et raides», confiait-elle. Sur le 37km, Gwénaël Talour l'a emporté (2h 31' 13") devant Thierry Hübsch (2 h 43' 59") tandis que du côté des femmes la victoire est revenue à l'Autrichienne Stephanie Weiskopf (3 h 41' 12") devant Laurence Wolff (3h 51' 56"). Pour la troisième fois, Pierre Weimerskirch l'emporte sur 13 km (48'02") alors qu'Isabelle Hoffmann est titrée chez les dames (1 h 00' 30").

Mais beaucoup ont couru pour repousser leurs limites. «C'est une super course. Je l'avais déjà faite il y a deux ans et c'est magnifique», notait Xavier, 40 ans. D'autres n'étaient là que pour le plaisir, comme Patricia, 53 ans, et Isabelle, 50 ans, deux Françaises qui ont profité du 13 km «pour découvrir Luxembourg».

Clémentine Fizelier et Nicolas Martin

Ton opinion