Au Luxembourg – Le droit à se déconnecter reste sujet à débat

Publié

Au LuxembourgLe droit à se déconnecter reste sujet à débat

LUXEMBOURG - Aucune loi ne garantit aux salariés le droit de totalement couper totalement des messages et mails du bureau en congés.

Des entreprises réglementent le droit à la déconnexion.

Des entreprises réglementent le droit à la déconnexion.

La période des congés d'été approche pour de nombreux salariés du pays. Une bonne partie sont même déjà en vacances, et une question demeure pour beaucoup. Faut-il couper avec son GSM et sa boîte mail professionnels? «Juridiquement parlant, il n'y a pas de droit dédié à la déconnexion pour les travailleurs», explique Elisabeth Kölbl, juriste spécialisée dans les ressources humaines.

À nuancer toutefois, car en cas de litige, un salarié pourrait toujours s'appuyer «sur le respect de la vie privée ou sur l'obligation pour l'employeur de prendre toutes les mesures pour garantir la santé psychique de ses employés». Et donc de leur octroyer le droit de s'évader de leurs responsabilités lorsqu'ils sont en vacances. Dans les faits, les entreprises du pays semblent jouer le jeu, et aucun différend n'a entraîné de jugement sur cette question.

Certaines mettent en place des chartes sur le sujet. «Une personne en congés a le droit de couper totalement. Nous encourageons les salariés à se déconnecter», illustre ainsi Fabrice Encelle, manager des ressources humaines chez ING Luxembourg. Une discipline qui dépend tout de même du niveau de responsabilité. Pour des questions de conscience professionnelle, la plupart des managers préfèrent rester joignables en cas d'urgence.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Ton opinion