Le droit de mourir en dignité: la question est lancée, il faudra bien y répondre

Publié

Le droit de mourir en dignité: la question est lancée, il faudra bien y répondre

Dans le débat sur le droit de mourir en dignité, le Conseil d'État a émis un avis très critique. Il estime que la proposition de loi sur le droit de mourir en dignité est sous sa forme actuelle incompatible avec le projet de loi relatif aux soins palliatifs. Mais cela ne surprend ni n'effraie Jean Huss, coauteur de la proposition.

«Le débat parlementaire continue», a-t-il déclaré à «L'essentiel». Et si la proposition ne recevait pas un vote positif de la Chambre, Jean Huss ne doute pas que le droit de mourir en dignité deviendrait un sujet des prochaines élections. Ce serait alors à la population de s'exprimer. Un débat que Jean Huss dit attendre avec beaucoup d'intérêt.

Ton opinion