Pétitions électroniques – Le droit de vote des étrangers fait déjà débat
Publié

Pétitions électroniquesLe droit de vote des étrangers fait déjà débat

LUXEMBOURG - En 2015, se tiendra un référendum sur le droit de vote des étrangers. En attendant, le débat se tient sur le Net via deux pétitions électroniques opposées. Résumé des arguments...

Un référendum sur le vote des étrangers sera organisé en 2015.

Un référendum sur le vote des étrangers sera organisé en 2015.

Editpress

En 2015, le gouvernement va interroger les citoyens luxembourgeois par référendum sur le vote des étrangers, le vote à 16 ans, le financement des cultes et la limitation du nombre de mandats ministériels. La question la plus controversée sera sans aucun doute celle du droit de vote des étrangers. Une controverse qui se tient en ce moment même sur le site de la Chambre des députés via deux pétitions électroniques: l'une qui est favorable à l'ouverture du droit de vote aux étrangers et l'autre qui s'y oppose formellement.

C'est Pierre Da Silva qui a lancé la pétition 346 pour le droit de vote des étrangers au Luxembourg. Pour lui, faire voter les étrangers aux élections nationales serait le gage de «l'augmentation de la qualité de la démocratie luxembourgeoise». Pour rappel, le Luxembourg comprend 220 500 non-Luxembourgeois sur 512 350 habitants, soit 43% de la population totale. Pour Pierre Da Silva, cela veut dire que près de la moitié du pays ne peut pas voter aux législatives. Il explique que les Luxembourgeois tout comme les étrangers sont favorables à l’ouverture, car cela «permettrait de mieux répondre aux défis futurs du Luxembourg et améliorerait la cohésion sociale».

Le droit de vote, «une récompense»?

Et ce Luxembourgeois d'origine portugaise, membre du CSV, de citer en exemple un sondage TNS-ILReS publié début 2013. Selon cette enquête, deux tiers des personnes interrogées sont pour le droit des étrangers à aller aux urnes aux élections législatives. À l'époque, les étrangers sondés étaient évidemment ultramajoritairement pour (85%) mais les Luxembourgeois étaient également 59% à approuver.

Joe Thein ne fait pas partie de ces 59%. Ce jeune conseiller communal ADR a lancé la pétition numéro 342 qui est contre l'ouverture du droit de vote aux non-Luxembourgeois. Inquiété par «une possible perte de la souveraineté politique du pays», il voit dans la proposition de Pierre Da Silva «une remise en question du processus d'intégration». Pour lui, «le droit de vote doit se retrouver à la fin d'un processus d'intégration réussi, presque comme une récompense pour la solidarité avec le Luxembourg et de s'identifier soi-même avec la culture, la langue et la tradition du Luxembourg».

À l'heure actuelle, la pétition de Pierre Da Silva recueille plus de 1 500 signatures contre un peu plus de 600 pour celle de Joe Thein, lancée une semaine plus tard. Mais ce dernier est bon joueur: «La contre-pétition lancée par M. Da Silva a aussi un caractère légitime et motivera peut-être la discussion controversée».

(Fatima Rougi/L'essentiel)

Les étrangers peuvent déjà voter mais...

Les 43% d'étrangers qui résident au Luxembourg peuvent voter aux élections européennes et aux communales (et cela même s'ils sont peu à le faire) mais pas aux législatives. À noter qu'ils n'auront pas leur mot à dire pour les deux référendums qui seront organisés en 2015 et 2016 car ce sont des scrutins nationaux, or, ils ne peuvent voter que lors des référendum communaux.

Ton opinion