Ligue 1 - 35e journée – Le FC Metz à quitte ou double à Lille

Publié

Ligue 1 - 35e journéeLe FC Metz à quitte ou double à Lille

C'est maintenant ou jamais! Le FC Metz n'a d'autre choix samedi que d'aller gagner à Lille, avant-dernier, pour rester dans la course au maintien.

Pour Florent Mollet (g.) et Metz, la victoire est obligatoire à Lille.

Pour Florent Mollet (g.) et Metz, la victoire est obligatoire à Lille.

«C'est le match qu'il ne faut pas rater! Si on se loupe, ça va être compliqué derrière». Pour résumer Florent Mollet, concrètement, tout autre résultat qu'une victoire à Lille et le FC Metz pourra commencer à préparer ses valises pour la Ligue 2. Et malgré ses trois points d'avance sur la lanterne rouge, l'enjeu est presque identique pour le LOSC: «Il ne nous reste pas quatre matches, il nous reste un match, Metz», considère même le technicien lillois Christophe Galtier.

Sportivement et administrativement, Lille connaît une inexorable descente aux enfers depuis le début de la saison. Le FC Metz espère lui porter le coup de grâce: «Ils sont en difficulté alors que nous sommes reboostés depuis la victoire à Rennes, il faut absolument en profiter», estime encore Mollet. Les supporters mosellans aussi sont reboostés. Saint-Symphorien était à fond derrière ses hommes samedi dernier face à Caen, au point de pardonner le frustrant match nul (1-1). «Je suis certain qu'ils viendront nombreux pour nous soutenir à Lille. Nous en avons besoin. Les supporters y croient à nouveau et ils ont raison d'y croire», explique encore le Messin.

En cas de succès dans le Nord, le club à la croix de Lorraine reviendrait à hauteur de son adversaire du jour, et peut-être même de la place de barragiste, si Troyes venait à s'incliner à domicile face à Caen. «On aura alors trois matches pour rêver du maintien», espère Mollet. «La saison a été très difficile et se dire qu’on peut la terminer en obtenant ce maintien, il n'y a rien de plus motivant», conclut son coéquipier Ivan Balliu.

(Philippe Di Filippo/L'essentiel)

Programme - 35e journée

Vendredi

Montpellier - Saint-Étienne

Samedi

Lyon - Nantes

Monaco - Amiens

Strasbourg - Nice

Bordeaux - Dijon

Troyes - Caen

Lille - Metz

Dimanche

Rennes - Toulouse

Angers - Marseille

PSG - Guingamps

«C'est un échec personnel»

L'entraîneur de Lille Christophe Galtier, avant-dernier de Ligue 1 et relégable à quatre journées de la fin de la saison, a reconnu une part de responsabilités dans les mauvais résultats des Nordistes. «Oui, c'est un échec personnel, tout à fait. Mais mon échec personnel passe loin derrière l'intérêt du club», a lâché le technicien en conférence de presse.

Ton opinion