Bilan 2016 – Le Findel, 6e aéroport européen pour le fret
Publié

Bilan 2016Le Findel, 6e aéroport européen pour le fret

LUXEMBOURG - En 2016, 821 000 tonnes de marchandises ont transité par l'aéroport de Luxembourg, soit une progression de 8,2% par rapport à l'année précédente.

Cargolux est, de très loin, le plus important client de lux-Airport pour le cargo.

Cargolux est, de très loin, le plus important client de lux-Airport pour le cargo.

Editpress

C'est la première fois depuis 2007 que le volume de fret qui a transité par l'aéroport de Luxembourg franchit la barre des 800 000 tonnes, avec un score, pour 2016, de 821 000 tonnes transportées, selon un bilan publié ce vendredi. Par rapport aux 759 000 tonnes de l'année précédente, ce volume représente une hausse de 8,2%, une progression deux fois plus importante que celle enregistrée entre 2014 et 2015. Rien qu'avec la Chine, les échanges commerciaux ont augmenté de 13% en 2016. Qui plus est, la progression enregistrée par le site luxembourgeois est bien plus importante que la progression moyenne de l'Union européenne (6,8%). Conséquence pour le Findel: il devient le 6e aéroport de fret le plus important de l'Union européenne, passant devant Cologne-Bonn. Il n'est plus devancé que par Francfort, Paris, Amsterdam, Heathrow et Leipzig-Halle.

Les responsables de lux-Airport attribuent cette réussite à une «haute saison extrêmement chargée durant le dernier trimestre (+16%) jusqu'à Noël (+27% en décembre)», ainsi qu'à un «développement important de la compagnie Qatar Airways au cours du second semestre de l'année, qui a augmenté son trafic aérien de 6 à 17 vols par semaine». De plus, se félicite lux-Airport, la compagnie du Golfe «a fait de l'aéroport de Luxembourg sa plateforme européenne et envisage de multiplier le nombre de ses vols».

Des investissements à venir

Toutefois, Cargolux reste de loin le meilleur client de l'aéroport du Luxembourg. À elle seule, la compagnie luxembourgeoise de fret a fait transiter 675 000 tonnes par le Findel, soit 82% du marché. Qatar Airways renforce sa seconde position, avec 44 170 tonnes (5,4%) devant Atlas Air (39 000 tonnes). Les compagnies chinoise China Airlines et azéri Silk Way West Airlines suivent avec environ 19 100 tonnes de fret chacune.

«Cette rapide croissance nécessite des investissements supplémentaires dans les infrastructures cargo», ajoute aussi lux-Airport. Ainsi, l'aire cargo va être agrandie pour passer de huit à douze emplacements pour Boeing 747-8. Coût de l'investissement: 40 millions d'euros. Les travaux doivent commencer fin janvier pour s'achever à la mi-2018. La capacité du site pourrait être ultérieurement portée à 16 Boeing 747, tous pris en charge simultanément. En outre, la zone dévolue aux livraisons volumineuses et hors-norme est en cours d'extension, avec la construction d'un nouveau bâtiment de 3 000 m².

(Jérôme Wiss/L'essentiel)

139 766 animaux en transit

Parmi les «marchandises» à manier avec beaucoup de soin figurent notamment 139 766 animaux qui sont passés par l'aéroport de Luxembourg. La liste est longue, avec notamment 6 chameaux, 12 zèbres, 1 534 chevaux, 34 vaches ou encore 1 047 chiens et 4 tigres d'Indochine.

Des médicaments en quantité

Les produits pharmaceutiques de grande valeur, avec contrôle de température, occupent toujours une place importante à l'aéroport de Luxembourg. Ainsi, 30 000 tonnes de médicaments sont passés par le Findel en 2016, «tous manipulés en parfaite conformité avec les normes de certification GDP», écrit lux-Airport.

Ton opinion