Football – Le Fola craque et prend la porte en Ligue Europa

Publié

FootballLe Fola craque et prend la porte en Ligue Europa

Opposé à l’Armenia Ararat, le Fola a été battu 4-3 après avoir mené 1-3, jeudi, en Ligue Europa.

Le Fola a été éliminé après un match fou.

Le Fola a été éliminé après un match fou.

Editpress/Gerry Schmit

Tout proche de la qualification après avoir mené 1-3 jusque dans le temps additionnel, le Fola s’est fait remonter avant de céder 4-3 en prolongation, jeudi, face à l’Ararat-Armenia en Ligue Europa. Une défaite qui élimine les Eschois de la Coupe d’Europe et laissera des traces.

En début de de match, les Arméniens ont cherché à passer par les airs. Une stratégie qui leur a permis d’ouvrir le score lorsque Jeisson a repris à bout portant une jolie déviation de la tête (1-0, 17e). Le Fola n’a pas tergiversé et deux minutes plus tard, sur une passe de Jules Diallo, Diogo Pimentel trouvait la faille sur une frappe légèrement contrée par un défenseur adverse (1-1, 19e).

Deuxième jaune

Dominateurs, Ararat a été tout proche de reprendre les devants mais Thomas Hym a sauvé le Fola grâce à une parade sur sa ligne (25e). Le vent a ensuite tourné et les hommes de Sébastien Grandjean ont pris le jeu à leur compte sans se créer d’occasion franche.

Avant la mi-temps, Alex Christian a été exclu pour un deuxième jaune consécutif à une main volontaire. En supériorité numérique, les Eschois ont dominé avant de trouver la faille par un penalty provoqué par Jules Keita et transformé par Stefano Bensi (1-2). Thomas Hym repoussait ensuite les tentatives arméniennes (62e et 58e) tandis que Bensi manquait son face à face avec le gardien (59e). C’est finalement Zachary Hadji qui a cru sceller le score de la rencontre (1-3, 81e).

Improbable remontée

Accrochez-vous bien avant de lire ce qui va suivre. Dans le temps additionnel, Diogo Pimentel a été exclu après avoir provoqué un penalty converti par Malison Lima (2-3, 90e+1). Quelques instants plus tard, l’arbitre a désigné à nouveau le point de penalty pour une poussette de Cédric Sacras sur Malison Lima. Le Capverdien transformait (3-3, 90e+1) et arrachait les prolongations au terme d’une improbable remontée.

Fort de cet avantage psychologique, les Arméniens ont été plus dangereux en prolongation avant de parachever leur improbable remontée par un but de la tête signé Serhiy Vakulenko (4-3, 113e). Rageant pour le Fola…

(ng/l'essentiel)

Ton opinion