Football - BGL Ligue – Le Fola Esch remporte son 8e titre de champion

Publié

Football - BGL LigueLe Fola Esch remporte son 8e titre de champion

Le Fola Esch a facilement battu la Jeunesse (3-0), ce dimanche après-midi. Dudelange et le Swift Hesperange complètent le podium de la saison 2020/2021.

30.05.2021, Fussball BGL Ligue 2020-2021, Luxemburg, Esch-sur-Alzette, Stade du de la Frontiere, Op der Grenz, Jeunesse Esch (LUX) - FOLA Esch (LUX), Derby
vl: Cedric Sacras (Fola Esch - 14) mit Pokal
Foto: Gerry Schmit

30.05.2021, Fussball BGL Ligue 2020-2021, Luxemburg, Esch-sur-Alzette, Stade du de la Frontiere, Op der Grenz, Jeunesse Esch (LUX) - FOLA Esch (LUX), Derby
vl: Cedric Sacras (Fola Esch - 14) mit Pokal
Foto: Gerry Schmit

Gerry Schmit

Le Fola a remporté dimanche - chez son rival - son huitième titre de champion du Luxembourg en battant la Jeunesse (0-3) au stade de la Frontière, lors de la dernière journée de BGL Ligue. «On avait à cœur de gagner, on a été la chercher avec nos tripes», a réagi Jules Diallo qui a inscrit le premier but sur un coup franc joué rapidement par Dejvid Sinani (21e). Ça a été une saison difficile avec des hauts et des bas, mais à la fin c’est le travail qui paye. Après la défaite contre Rodange, on était en train de vaciller, mais on a su recréer les liens qu’on avait tissés. C’est ce qui nous a permis de remporter nos trois derniers matches».

Avant que Lucas Correia (45e) et Sylvio Ouassiero (63e) ne plient l’affaire, le Fola s’était déjà rapproché du titre avec l’ouverture du score de Differdange contre Hesperange. Le Swift, qui comptait le même nombre de points que le Fola avant ce match, a été finalement battu (1-3). Mais avec une différence de buts inférieure de sept réalisations, Hesperange n’aurait pas pu être couronné en cas de victoire, pas plus que Dudelange, qui reste à deux points malgré sa victoire contre (4-3) contre Hamm Benfica.

Arrivé en début de saison sur le banc, Sébastien Grandjean a su tirer la quintessence de son groupe, en permettant à de nombreux joueurs de progresser et en lançant des jeunes. «Ce groupe a été fantastique à gérer, a salué le technicien. Je n’ai pas eu une seule querelle à arbitrer et j’ai pu compter sur des joueurs toujours concentrés sur leur football».

Après un match maîtrisé de bout en bout, les joueurs du Fola ont communié avec les quelques supporters présents au stade de la Frontière. Le latéral Cédric Sacras a pris le mégaphone pour jouer les chauffeurs de salle au milieu de joueurs se serrant dans les bras, ivres de bonheur. La troupe s’est ensuite mise en chemin du stade Emile Mayrisch, à pied puis en bus, pour recevoir le trophée. Le premier titre de champion depuis 2015.

(Nicolas Grellier/L'essentiel)

Ton opinion