Allemagne – Le fondateur du groupe Metro retrouvé mort

Publié

AllemagneLe fondateur du groupe Metro retrouvé mort

Le milliardaire allemand et fondateur du groupe de distribution, Otto Beisheim, a été retrouvé mort lundi, à son domicile de Rottach-Egern, en Bavière.

Le groupe Metro, numéro quatre mondial de son secteur, est aujourd'hui actif dans 32 pays en Europe, en Asie, en Afrique du Nord, et exploite près de 2 200 points de vente.

Le groupe Metro, numéro quatre mondial de son secteur, est aujourd'hui actif dans 32 pays en Europe, en Asie, en Afrique du Nord, et exploite près de 2 200 points de vente.

«Otto Beisheim est décédé aujourd'hui à l'âge de 89 ans. Il souffrait d'une maladie incurable et a quitté la vie en l'absence d'espoir d'une amélioration de son état de santé», a annoncé l'agence Brunswick, société de relations publiques en charge de ses intérêts. Dans un article publié sur son site Internet, le quotidien populaire allemand Bild a lui évoqué une mort par suicide. Né le 3 janvier 1924 à Essen (ouest), Otto Beisheim était le fondateur du groupe de distribution allemand Metro et détenait encore 10% du capital de l'entreprise.

À l'issue d'un séjour aux États-Unis dans les années 60, il avait notamment importé en Allemagne le concept de la vente en gros «Cash and Carry», qui permet aux clients de se servir dans les rayons et de payer directement en caisse. Il avait ouvert son premier point de vente en 1964 en Allemagne, à Mülheim dans la région de la Ruhr (ouest), et avait connu rapidement un succès retentissant. Ce concept avait par la suite été étendu à l'Europe, puis au reste du monde, avec ses chaines de magasins «Cash and Carry», «Media Markt» et «Real».

Un groupe international

Le groupe Metro, numéro quatre mondial de son secteur, est aujourd'hui actif dans 32 pays en Europe, en Asie, en Afrique du Nord, et exploite près de 2 200 points de vente. «Otto Beisheim était un pionnier et une légende de la branche du commerce allemande et internationale. Avec son concept de libre service des produits de gros "Metro Cash and Carry", il a révolutionné au milieu des années 60 une branche entière et a posé les bases actuelles du groupe Metro», a déclaré Olaf Koch, patron de l'entreprise, cité dans un communiqué.

En 2012, la fortune d'Otto Beisheim avait été estimée à 2,4 milliards d'euros par le magazine Forbes, le plaçant au 334e rang mondial et 22e plus grosse fortune d'Allemagne. Otto Beisheim avait été marié pendant 50 ans à sa femme Inge, décédée en 1999. Le couple n'avait pas eu d'enfants. Sa fondation, la Otto-Beisheim-Stiftung, s'était illustrée en participant à la création d'une prestigieuse école de commerce à Coblence (sud) et à diverses actions caritatives. En 2006, cette même fondation avait révélé son passé pendant la Seconde Guerre mondiale, au cours de laquelle il avait servi dans une division de la Waffen-SS avec le grade de caporal, avant d'être fait prisonnier par l'armée britannique.

(L'essentiel Online/AFP)

Ton opinion