JO 2018 – Le fondeur tongien évite la cuillère de bois
Publié

JO 2018Le fondeur tongien évite la cuillère de bois

Pita Taufatofua, porte-drapeau au torse nu de sa délégation, engagé vendredi sur 15 km en ski de fond libre, a terminé sa course à la 154e place sur 156.

Le Tongien Pita Taufatofua a tout donné pour ne pas finir dernier de l'épreuve.

Le Tongien Pita Taufatofua a tout donné pour ne pas finir dernier de l'épreuve.

AFP/Franck Fife

Taufatofua, qui avait participé aux Jeux olympiques d'été de Rio en 2016 en taekwondo, s'était fait remarquer en défilant simplement vêtu d'un pagne lors de la cérémonie d'ouverture dans le stade Maracana. À Pyeongchang, il avait bravé les températures glaciales et de nouveau défilé torse nu.

Né à Brisbane (Australie) il y a 34 ans mais originaire des îles Tonga où les flocons de neige tiennent du mythe, il a atteint son objectif, qui était de terminer la course «avant qu'ils éteignent la lumière». Il a achevé les 15 km en 56 min 41 sec et 1/10e, presque 23 minutes après le vainqueur, le Suisse Dario Cologna.

C'est le Mexicain German Madrazo, 43 ans, qui a pris la dernière place, terminant en 59 min 35 sec 4/10e sous les applaudissements du public et en brandissant fièrement un grand drapeau mexicain. Il a été porté en triomphe par le Tongien Pita Taufatofua et le Marocain Samir Azzimani à l'arrivée.

(L'essentiel/afp)

Ton opinion