«Responsabilité sociale» – Le Fonds de pension a fait le ménage

Publié

«Responsabilité sociale»Le Fonds de pension a fait le ménage

LUXEMBOURG - Pour garantir que les réserves du régime général des pensions du Grand-Duché soient gérées de manière «socialement responsable», des dizaines de sociétés ont été exclues du Fonds.

Les réserves du Fonds de pension du Grand-Duché atteignent actuellement 12,64 milliards d'euros.

Les réserves du Fonds de pension du Grand-Duché atteignent actuellement 12,64 milliards d'euros.

AFP

Le Fonds de compensation, qui gère les réserves du régime général des pensions du Grand-Duché, a supprimé de son portefeuille les actions et obligations gênantes. Suite à un débat politique sur la «responsabilité sociale» du Grand-Duché, une cinquantaine de sociétés ont été exclues pour leur rôle dans «la production d’armes», pour leur «recours au travail d’enfant» ou exerçant «des activités nuisant gravement à l’environnement», selon le communiqué publié jeudi.

Trois d'entre elles devraient être réintégrées dans le portefeuille étatique après avoir «fait des efforts» et deux nouvelles sociétés ont été intégrées. «Les sociétés qui ont été conservées dans le portefeuille du Fonds de compensation respectent non seulement les critères juridiques, à savoir les traités internationaux signés par le Grand-duché comme l'interdiction des bombes à sous-munitions, mais nous tendons à investir dans celles qui respectent les critères sociaux, environnementaux et de gouvernance, précise Félix Braz, membre de la commission de l'exécution budgétaire. Actuellement, 400 millions sur les 12,64 milliards d'euros du fonds sont investis dans ce genre de sociétés et à terme, le but est d'attendre 100%. Peut-être à l'horizon 2020.»

À noter que le niveau actuel des réserves du régime général des pensions devrait permettre de couvrir le versement des pensions «des prochaines 10 à 15 années».

(L'essentiel Online)

Ton opinion