Cryothérapie – Le froid extrême pour soigner les douleurs

Publié

CryothérapieLe froid extrême pour soigner les douleurs

LUXEMBOURG - Créé en début d'année à Luxembourg, Cryolux propose des soins
par le froid...

Être habillé, par -120 °C, d'un simple short et d'un tee-shirt est, contrairement à ce que l'on pourrait penser, bon pour la santé. À condition de bien protéger doigts, orteils, oreilles et nez.

«Cela combat certaines maladies, des douleurs musculaires et articulaires, comme les rhumatismes», explique Joëlle Nosbsch, infirmière de Cryolux, qui propose, dans les mêmes locaux que la clinique d'Eich, à Luxembourg, des soins par le froid.

«Le patient reste 30 secondes dans une première chambre froide, à -60 °C, puis deux à trois minutes dans celle à -130 °C, voire -160 °C pour la préparation de sportifs de haut niveau», affirme Catherine Seweryn, la directrice de l'établissement. Les effets bénéfiques du froid se font, selon Joëlle Nosbusch, sentir en profondeur. «Cela favorise la production de certaines hormones, par exemple la cortisone, qui soulagent la douleur, mais également la dépression».

Ceux qui ne veulent pas entrer dans la cabine frigorifiée peuvent se contenter de la cryothérapie locale. Un appareil souffle, plus ou moins fort, de l'air à -30 °C sur l'endroit qu'on veut faire soigner. «Ce n'est pas le même effet que la chambre», précise l'infirmière. «Là, il s'agit vraiment d'un effet anesthésiant».

Jérôme Wiss

Ton opinion