Projet au Luxembourg – Le futur siège d'ArcelorMittal se précise
Publié

Projet au LuxembourgLe futur siège d'ArcelorMittal se précise

LUXEMBOURG - Trois cabinets d'architectes restent toujours en course pour la réalisation du futur siège d'ArcelorMittal, attendu sur 55 000 m² au Kirchberg.

Ce futur siège social doit voir le jour au Kirchberg, avenue Kennedy, à côté du ministère du Développement durable et des Infrastructures et face à la Cour de justice de l'Union européenne.

Ce futur siège social doit voir le jour au Kirchberg, avenue Kennedy, à côté du ministère du Développement durable et des Infrastructures et face à la Cour de justice de l'Union européenne.

Google street view

Ils étaient huit cabinets d'architectes internationaux à avoir présenté leur projet fin avril, il n'en reste plus que trois. Le Britannique Foster + Partners, le Néerlandais Rem Koolhaas OMA et le Français Wilmotte & associés sont donc les finalistes pour le concours du futur siège social mondial du groupe ArcelorMittal au Luxembourg. Trois finalistes dont le nom a été dévoilé mercredi, et qui vont devoir à présent «développer une proposition affinée qui sera soumise au jury».

Aucun calendrier n'a été précisé de nouveau mais Aditya Mittal, CEO d'ArcelorMittal Europe, indique que «la consultation avance au rythme prévu». Ce futur siège social doit voir le jour au Kirchberg, avenue Kennedy, à côté du ministère du Développement durable et des Infrastructures et face à la Cour de justice de l'Union européenne. Comme annoncé en 2016, le bâtiment d'une surface comprise entre 30 000 et 55 000 m² «symbolisera l'utilisation de l'acier».

Secret bien gardé

«Les propositions retenues laissent présager que ce nouveau siège contribuera, sur le plan architectural, au rayonnement du Luxembourg à travers l'Europe et au-delà», retient Michel Wurth, président d'ArcelorMittal Luxembourg. Pour l'heure et alors que la consultation n'est pas terminée, aucun projet n'a été dévoilé.

Le bail du siège actuel, boulevard d'Avranches, arrivera à son terme en 2020.

(NC/L'essentiel)

Ton opinion