Cyclisme: Le futur vélodrome Prince Charles attendu à Mondorf pour 2027

Publié

Cyclisme Le futur vélodrome Prince Charles attendu à Mondorf pour 2027

MONDORF-LES-BAINS - Il devrait coûter plus de 115 millions d’euros et permettre à une nouvelle génération de cyclistes d’émerger. Le vélodrome Prince Charles est attendu avant les dix prochaines années.

par
Frédéric Lambert
Le vélodrome va bel et bien voir le jour.

Le vélodrome va bel et bien voir le jour.

Vincent Lescaut

Six ans plus tard, on y est presque! «En 1966, c’était les derniers coups de pédales sur un vélodrome au Luxembourg», rappelle le ministre des Sports Georges Engel. «Fin 2022, on présente enfin un très beau projet à Mondorf-les-Bains avec beaucoup de synergies avec d’autres disciplines. On espère désormais voter la loi de financement, avant la fin de cette législature. Peu importe, le résultat des prochaines élections, je serai là pour la future inauguration, car c’est un projet qui me tient vraiment à cœur».

Et tout le cœur du Luxembourg continue de battre lorsque l’on parle de cyclisme. «Je suis quasi sûr et certain que l’on verra le début des travaux en 2023», se veut optimiste, Camille Dahm, président de la FSCL, Fédération du sport cycliste luxembourgeois, qui aura également son siège sur place. «On devrait encore attendre quatre ans pour les premiers coups de pédales sur la piste. J’en rêve déjà maintenant. Le cyclisme est le sport qui a donné au Grand-Duché ses plus grands champions. Personne ne peut le nier et on a besoin d’une telle infrastructure pour permettre aux futures générations de progresser techniquement et en toute sécurité».

Un budget global de 115 millions d’euros

Pour Olivier Zirnheld, Project manager chez Schroeder associés, «on arrive à une étape importante avec la fin des préparations et le début émergent des travaux», nous a-t-il confié lundi soir. «Ce ne sera pas seulement un vélodrome puisqu’il y aura également des infrastructures (piscines, quatre terrains de sport) liées au Lycée de Mondorf».

À terme et au même moment, 4 000 personnes pourront se concentrer sur le site. «Ce sera un formidable outil de travail pour accueillir des grands événements sportifs», ajoute encore Olivier Zirnheld. «C’est prématuré de donner un délai, mais tout sera terminé avant les dix prochaines années». Un nom a filtré également ce mardi soir. Le futur vélodrome sera baptisé Prince Charles et l’ensemble de l’infrastructure devrait avoisiner les 115 millions d’euros.

Ton opinion

20 commentaires