Agriculture au Luxembourg – Le gel a provoqué quelques dégâts dans les cultures
Publié

Agriculture au LuxembourgLe gel a provoqué quelques dégâts dans les cultures

LUXEMBOURG - Des dommages ont été recensés sur certains cépages et sur certains arbres fruitiers, à cause de la météo folle du début du mois, note Romain Schneider.

Des dégâts ont été signalés dans des cépages dont le bourgeonnement arrive tôt: Chardonnay, Muscat et Gewurztraminer.

Des dégâts ont été signalés dans des cépages dont le bourgeonnement arrive tôt: Chardonnay, Muscat et Gewurztraminer.

AFP

Le vignoble luxembourgeois a été impacté par la météo folle de début avril, qui al'a confronté au gel et à la neige. Mais pas de manière très importante. C'est en tous cas ce qu'indique Romain Schneider, le ministre LSAP de l'Agriculture, en réponse à une question parlementaire posée par le député DP Gilles Baum.

«Des dégâts ont été signalés dans des cépages dont le bourgeonnement arrive tôt: Chardonnay, Muscat et Gewurztraminer, indique Romain Schneider. Cependant, toutes les parcelles avec ces cépages ne sont pas concernées». Il existe au total 1 280 hectares de vignobles sur la Moselle, au 13 avril 2021, selon les chiffres du ministère de l'Agriculture. Ils sont gérés par 141 grands vignerons professionnels et 130 vignerons amateurs. «La plupart» d'entre eux ont assuré leur vignoble contre le gel et l'Etat paie 65% de la prime, complète Romain Schneider.

En outre, le ministre explique que des dommages ont été répertoriés sur plusieurs arbres fruitiers, comme les cerisiers, les poiriers et les pommiers. En ce qui concerne la culture maraîchère, le gel n'est «généralement pas un si gros problème, note le ministre. Des protections peuvent être mises en place pour les cultures qui sont déjà à l'extérieur dans les champs».

(ol/L'essentiel )

Ton opinion