Festival à Dudelange – Le génial Carlos Núñez a enflammé le Zeltik

Publié

Festival à DudelangeLe génial Carlos Núñez a enflammé le Zeltik

DUDELANGE - Magnifié par le musicien espagnol, le Zeltik 2016 a encore une fois enchanté les 1500 spectateurs du festival, samedi.

20160312 Zeltik 2016 Dudelange Festival  Hall Sportif Lyc�e Nic Biever-AF

20160312 Zeltik 2016 Dudelange Festival Hall Sportif Lyc�e Nic Biever-AF

Editpress/Faussems

Appelez le professeur Núñez. Plus qu'un show festif, le Carlos Núñez a offert un véritable cours de musique celtique aux 1500 spectateurs présents samedi au Zeltik 2016, dans le hall sportif du lycée Nic Biever, à Dudelange. D'une bonne humeur stupéfiante, la tête d'affiche de cette 19e édition a introduit chacun de ses morceaux par des présentations pédagogiques, défendant bec et ongle la grande diversité des cultures celtes. Lui même vient de Galice, «la partie celtique de l'Espagne», comme il aime le rappeler.

Du flamenco à la musique classique en passant par les sonorités plus traditionnelles et les inspirations brésiliennes, le musicien espagnol a délivré un véritable récital. Quand le maestro prend la cornemuse, quelques notes suffisent pour que la magie opère. Son talent est unique, ce qui ne l'empêche pas de faire preuve d'une sincère modestie, n'hésitant pas à faire monter sur scène les autres groupes de la soirée, comme le «Luxembourg Pipe Band». Eux aussi ont participé au succès du Zeltik 2016. Les Britanniques «The Levellers» se sont ainsi distingués avec une prestation punk survitaminée, avant que les Québequois de Bodh'aktan ne concluent le festival.

Mention spécial aux Luxembourgeois de «Schëppe Siwen», revenus remplacer au pied levé le groupe Baltic Sea Child, absent pour cause de maladie de deux membres. Le collectif du Grand-Duché s'est donc produit... deux fois pour une double ration d'énergie dans une soirée pleine de surprises.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Ton opinion