Roaming Europe – Le glas a-t-il sonné pour le roaming au Royaume-Uni?
Publié

Roaming EuropeLe glas a-t-il sonné pour le roaming au Royaume-Uni?

LUXEMBOURG – Les opérateurs britanniques de téléphonie mobile comptent mettre fin au roaming gratuit, après le Brexit. Mais qu'envisagent de faire ceux du Luxembourg?

Pour l'heure, les clients d'un opérateur de téléphonie portable du Luxembourg se rendant au Royaume-Uni n'ont pas à craindre de surcoût.

Pour l'heure, les clients d'un opérateur de téléphonie portable du Luxembourg se rendant au Royaume-Uni n'ont pas à craindre de surcoût.

DPA/Friso Gentsch

Depuis quelques années, c'en est fini avec les factures astronomiques de téléphonie portable après un voyage à l'étranger dans l'UE. Or, avec le Brexit, la réglementation de l'UE sur le roaming ne s'applique plus au Royaume-Uni. Pour autant, des deux côtés de la Manche, les clients n'ont jusqu'à présent pas subi de surcoût relatif à l'utilisation de données mobiles lors de leurs déplacements à l'étranger. Mais cela pourrait être amené à changer. Du côté britannique, plusieurs opérateurs de téléphonie mobile ont en effet annoncé leur intention de facturer à l'avenir des frais d'itinérance à leurs clients.

Les personnes qui se rendent au Royaume-Uni depuis le Luxembourg n'ont toutefois pas à craindre de devoir payer des frais supplémentaires, comme l'ont confirmé les opérateurs de téléphonie mobile luxembourgeois à L'essentiel. «Le Royaume-Uni fait toujours partie des destinations de roaming et nous n'avons pas l'intention de changer les règles», déclare Tango, sous réserve: «Tant qu'il n'y a pas d'augmentation des coûts du côté du Royaume-Uni, rien ne change pour nos clients».

Plus dans l'UE, mais toujours dans la zone Europe

«Nos clients peuvent évidemment continuer à surfer sans surcoût en Grande-Bretagne», explique Orange, pour qui, tout comme pour Post, le Royaume-Uni fait partie de la zone Europe en ce qui concerne les tarifs de téléphonie mobile, à l'instar de la Norvège ou de la Suisse. «Ainsi, nos clients continueront de bénéficier des mêmes règles que partout ailleurs en Europe», explique un porte-parole de Post.

Les frais d'itinérance au sein de l'UE ont été supprimés dès 2017. Depuis, téléphoner ou surfer sur Internet à l'étranger sans surcoût est inclus dans le contrat. Il en va de même de l'autre côté de la Manche, du moins pour les clients d'un opérateur de téléphonie mobile luxembourgeois.

(Miriam Meinecke/L'essentiel)

Ton opinion