Maïs 1507 – Le gouvernement ne veut toujours pas de maïs OGM

Publié

Maïs 1507Le gouvernement ne veut toujours pas de maïs OGM

LUXEMBOURG - Alors que la Commission européenne veut autoriser la culture du maïs 1507, trois ministres luxembourgeois ont écrit un courrier pour signaler leur désaccord.

Le Grand-Duché fait partie des 19 États membres à s'être déclaré opposé à la culture du maïs génétiquement modifié.

Le Grand-Duché fait partie des 19 États membres à s'être déclaré opposé à la culture du maïs génétiquement modifié.

AFP

Le Luxembourg s'inquiète de l'activisme de la Commission européenne pour autoriser la culture du maïs 1507. Cet organisme génétiquement modifié «pourrait encore être autorisé sous le mandat de la Commission européenne actuelle, qui reste en fonction jusqu'à l'automne», croit savoir le gouvernement luxembourgeois.

Or, le Grand-Duché fait partie des 19 États membres à s'être déclaré opposé à la culture de ce maïs génétiquement modifié. «Afin de faire part de leurs préoccupations à ce sujet», trois ministres ont pris leur plume et ont adressé le 10 juillet un courrier au commissaire à la Santé, Tonio Borg, et à la commissaire luxembourgeoise par intérim, Martine Reicherts. Il s'agit de Lydia Mutsch (Santé), Carole Dieschbourg (Environnement) et Fernand Etgen (Agriculture, Viticulture et protection des consommateurs), a indiqué le gouvernement ce mercredi.

Dans la missive, les trois ministres rappellent que le maïs 1507 «présente des caractéristiques inquiétantes». Notamment parce qu'il menace certains insectes, comme les papillons. Ils regrettent également que le fabricant, Pioneer, ne veuille pas se conformer aux recommandations de l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), pour atténuer les risques sanitaires.

(jg/L'essentiel)

Ton opinion