Finance – Le grand écart de certains salaires au Luxembourg

Publié

FinanceLe grand écart de certains salaires au Luxembourg

LUXEMBOURG - Les salaires dans la comptabilité et la finance avancent, en raison de profils très demandés, d'après le guide 2020 du cabinet Robert Half Luxembourg.

Les salaires sont plus élevés dans le secteur de la finance pure.

Les salaires sont plus élevés dans le secteur de la finance pure.

140 000 euros bruts par an, hors primes et avantages extralégaux. C’est le salaire moyen constaté par Robert Half Luxembourg pour un directeur financier (CFO) très expérimenté, qui se place en haut du guide 2020 du cabinet de recrutement, et consulté en primeur par L’essentiel.

Premier constat, la tendance est la hausse pour les salaires dans la finance et la comptabilité. Avec des différences comprises «entre 10 et 20%» en général en faveur des salariés du secteur financier pur, comparé à ceux évoluant dans les domaines commercial, industriel ou les services.

La capitale plus attractive

Les rémunérations sont aussi bien plus attractives dans la capitale que dans les villes situées en dehors, relève Amandine Bianchi, responsable du marché luxembourgeois.

Elles démarrent à 35 000 euros annuels pour un comptable débutant, qui pourra prétendre à 54 000 euros une fois bien installé à son poste. Toujours dans les fonctions opérationnelles, un comptable senior ira jusqu’à 77 000 euros, un auditeur évoluera de 38 000 à 65 000 euros et le contrôleur commencera autour de 62 000 euros pour tutoyer les 100 000 euros quand il maîtrisera toutes les ficelles du métier.

160 000 euros pour un directeur financier

Des prétentions auxquelles peut aspirer un responsable comptable en haut de carrière, qui aura débuté à un peu plus de 60 000 euros. Dans ces positions managériales, un chef de contrôle à mi-parcours gagne autour de 90 000 euros, un responsable des finances sera un peu au-dessus.

«Pour un directeur financier, j’ai déjà vu 160 000 euros en salaire de base, avec des bonus compris entre 20 et 30%, plus des avantages comme véhicule de fonction, carte essence et chèque-repas», conclut Amandine Bianchi.


(Mathieu Vacon/L'essentiel)

Ton opinion