Curiosité – Le japonais, «c'est une très belle langue, fluide»

Publié

CuriositéLe japonais, «c'est une très belle langue, fluide»

ESCH - Une trentaine d'élèves suivent des cours de japonais au
Lycée Hubert-Clément.
Difficile, mais ils sont passionnés.

Le lycée a reçu l'ambassadeur du Japon, qui a remis aux élèves du matériel d'apprentissage.

Le lycée a reçu l'ambassadeur du Japon, qui a remis aux élèves du matériel d'apprentissage.

«La première fois que j'ai vu un manga à la télé, j'ai été fascinée. Alors, j'ai voulu apprendre le japonais. C'est une très belle langue, très fluide».

Comme beaucoup des 27
élèves des cours de japonais de Masako Linster, au Lycée Hubert-Clément d'Esch, Anne, 18 ans, a pris goût au Japon en regardant des mangas. De là à apprendre la langue, il n'y a qu'un pas. Pourtant, il faut s'accrocher. «C'est très difficile», affirme Pino, 20ans, «Il faut apprendre deux alphabets, et des milliers d'idéogrammes chinois».

«On commence par l'alphabet hiragana», précise Mee-ran, d'origine sud-coréenne mais passionnée par la culture japonaise. «On apprend à dessiner les lettres, puis on étudie l'alphabet katakana. Quant aux kanji, on les apprend au fur et à mesure. Mais on les oublie vite!». S'accrocher, donc. Mais avec une belle récompense à la clé: chaque année, des élèves sont sélectionnés pour aller en visite au pays du Soleil-Levant.

Jérôme Wiss

Les cours sont ouverts aux personnes extérieures au lycée et sont répartis en deux classes par semaine.

www.lhce.lu

Ton opinion